A propos de Littérature Populaire
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


Ce forum est dédié à ce qu'on nomme littérature populaire, littérature marginale, autre littérature, paralittérature
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -40%
Couette anti-Acariens – 220 x 240 cm – ...
Voir le deal
20.99 €

 

 collections de guerre Gerfaut

Aller en bas 
+9
bibouillou
mpete
folial
Maciste
Veritetliberte
pfinge
herbulot
Jean François Le Deist
gerfaut
13 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
folial
Atomos (Madame)



Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 02/02/2010

collections de guerre Gerfaut - Page 2 Empty
MessageSujet: H Sampas et L. Kranz   collections de guerre Gerfaut - Page 2 EmptyMer 3 Fév - 12:31

H Sampas
Ludwig Kranz
ne sont-ils pas à votre père?

Bonjour,
Oui, H. Sampas (Harry) et Ludwig Kranz sont des pseudonymes de Enrique Sanchez Pascual. Les titres correspondent et mon frère s'en souvient.
Merci
M. Sanchez
Revenir en haut Aller en bas
pfinge
Zigomar
pfinge


Nombre de messages : 5967
Date d'inscription : 13/08/2007

collections de guerre Gerfaut - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: collections de guerre Gerfaut   collections de guerre Gerfaut - Page 2 EmptySam 24 Juil - 14:41

pfinge a écrit:
On peut également citer Helmuth Zorn = Gilles-Maurice Poulain

on n'est jamis plus mal servi que par soi-même !
Cette info venait de la BNF, or la fille de Enrique Sánchez y Pascual, nous certifie qu'il s'agit d'un pseudo de son père.

Citation :
Zorn, Helmuth (1932-....) pseudonyme forme internationale
Nationalité(s) : France
Langue(s) : français
Sexe : masculin
Responsabilité(s) exercée(s) sur les documents : Auteur
Naissance : 1932-02-29
Pseudonyme utilisé par Gilles-Maurice Poulain pour signer des romans de guerre. - L'auteur écrit aussi sous son patronyme et sous une vingtaine d'autres pseudonymes

Un pseudo maison Gerfaut ?

Revenir en haut Aller en bas
herbulot
Collectionneur, Chercheur, Passionné



Nombre de messages : 4014
Localisation : l ardenne profonde
Date d'inscription : 06/10/2006

collections de guerre Gerfaut - Page 2 Empty
MessageSujet: Collections de guerre Gerfaut   collections de guerre Gerfaut - Page 2 EmptySam 24 Juil - 15:16

Oui ZORN , c'est bien Maurice Poulain study
Revenir en haut Aller en bas
mpete
Atomos (Madame)



Nombre de messages : 2
Age : 49
Date d'inscription : 02/09/2010

collections de guerre Gerfaut - Page 2 Empty
MessageSujet: Mauvaise information   collections de guerre Gerfaut - Page 2 EmptyJeu 2 Sep - 11:00

folial a écrit:
Bonjour à tous,

Je suis une fille de Enrique Sánchez y Pascual. Je suis en train de créer une page web pour lui, et en cherchant del l'information j'ai trouve cette discussion.
La dame "vérité et liberté" devrait se renseigner avant de se prononcer. Mon père n'a pas fuit la guerre, il se présente volontaire à Madrid quand il avait 16 ans et il a fuit en France quand Madrid a été pris, à la fin de la guerre, avec tout le reste des républicains (communistes et anarchistes).
D'ailleurs, je ne vois pas quel est le problème avec les gens qui peut être ont eu peur et ne se sont pas battus. Même si mes convictions restent, comme celles de mon père, de gauche, je peux comprendre qu'il y ai des gens qui ne veulent pas se battre.
Mais le plus important c'est ce que dit Maciste, il s'agît de fiction et uniquement de fiction. Si je réagi c'est parce que il avait aussi ses convictions et qu'il les a défendus. Comme il est mort, je réponds pour lui.
Je vous donne l'adresse de la page que je suis en train de construire, elle est en "construction" et elle le restera pendant longtemps puisque je la fait lentement. C'est une page pour la famille et non pas pour faire de la publicité. Sur le lien "pseudonymes" j'ai commencé à assembler ceux que je connais, j'ajouterais au fur et à mesure. Mais vous pouvez être sûrs que ceux qui sont là sont bons. (Marcus Siderio était un pseudonyme partagé avec María Victoria Rodoreda).
http://vereiter.free.fr
Je reste à votre disposition si vous avez besoin des informations.



Madame,

Vos informations ne sont pas justes.
Kurt Gerwitz n'est en aucun cas le pseudonyme de votre père. Mais bien celui de mon grand-père Jean-Hubert Guffens né en Belgique et mort à Couseulles-sur-mer en Normandie, là ou il résidait. Il utilisait entre-autre les pseudonymes de Luc Bernière (association des deux villages voisins de Courseulles-sur-mer et celui de Boris Orloff.

Bien à Vous
Revenir en haut Aller en bas
pfinge
Zigomar
pfinge


Nombre de messages : 5967
Date d'inscription : 13/08/2007

collections de guerre Gerfaut - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: collections de guerre Gerfaut   collections de guerre Gerfaut - Page 2 EmptyJeu 2 Sep - 11:22

Les collections de guerre Gerfaut comportent également la guerre des pseudonymes !
Revenir en haut Aller en bas
herbulot
Collectionneur, Chercheur, Passionné



Nombre de messages : 4014
Localisation : l ardenne profonde
Date d'inscription : 06/10/2006

collections de guerre Gerfaut - Page 2 Empty
MessageSujet: Collections de guerre Gerfaut   collections de guerre Gerfaut - Page 2 EmptyJeu 2 Sep - 15:08

Madame, votre venue sur notre forum est super.
J abonde dans votre sens car ,pour moi, Gerwitz
était bien un pseudo de votre grand-père, sur lequel
j ai écrit un article dans la rubrique "les révélations de Rocambole"
(voir Le Rocambole no45)
il a écrit sous une vingtaine de pseudos;
mais vous dites qu' il se nommait Guffens,alors je ne comprends
plus : pour moi son nom était Damiaens ( ou Damiaens-Volkaert ?)
j avais donné sa date de naissance en 1921 et sa date de décès en 1970
mais je doutais sur cette date de 1970.

Il serait gentil de votre part de nous parler un peu plus de votre grand-père
et rectifier si besoin. Ou est-il né?

MERCI d avance d avoir la gentillesse de nous répondre
cheers
Revenir en haut Aller en bas
mpete
Atomos (Madame)



Nombre de messages : 2
Age : 49
Date d'inscription : 02/09/2010

collections de guerre Gerfaut - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: collections de guerre Gerfaut   collections de guerre Gerfaut - Page 2 EmptyJeu 2 Sep - 15:25

herbulot a écrit:
Madame, votre venue sur notre forum est super.
J abonde dans votre sens car ,pour moi, Gerwitz
était bien un pseudo de votre grand-père, sur lequel
j ai écrit un article dans la rubrique "lles révélations de Rocambole"
(voir Le Rocambole no45)
il a écrit sous une vingtaine de pseudos;
mais vous dites qu il se nommait Guffens,alors je ne comprends
plus : pour moi son nom était Damiaens ( ou Damiaens-Volkaert ?)
j a vais donné sa date de naissance en 1921 et sa date de décès en 1970
mais je doutais sur cette date de 1970.

Il serait gentil de votre part de nous parler un peu plus de votre grand-père
et rectifier si besoin. Ou ést-il né?

MERCI d avance d avoir la gentillesse de nous repondre
cheers

(Je suis un homme pas une femme)
Dans sa vie mouvementée, mon grand-père à du changer de nom quand il est parti vivre en France pour s’appeler effectivement Volkaert (le nom de Damiaens étant le nom de jeune fille de ma grand-mère).Mais son vrai nom est bien Jean-Hubert Guffens. Né en Belgique 18 juillet 1921 à Ixelles en Belgique, décédé le 8 mai 1979 à Courseulles-sur-mer (France).
Revenir en haut Aller en bas
Maciste
Zigomar
Maciste


Nombre de messages : 5990
Age : 52
Localisation : Beaujolais et Coutançais
Date d'inscription : 10/10/2007

collections de guerre Gerfaut - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: collections de guerre Gerfaut   collections de guerre Gerfaut - Page 2 EmptyDim 14 Avr - 12:59

Dans le courrier des lecteurs du dernier n° du Rocambole (n°62), un lecteur qui a dû se lever du pied gauche prend à parti notre auguste forum en lui reprochant beaucoup de choses (peut-être jusqu'à son existence?): messages non datés (faux, la date apparaît dans l'en-tête de chaque message), participants se cachant derrière des noms fantaisistes ("herbulot", par exemple?), "messages brouillons et parfois incompréhensibles".
C'est l'occasion de rappeler qu'il ne s'agit pas ici d'une encyclopédie en ligne dans laquelle il suffirait de venir piocher la vérité, mais d'un forum de discussion où les participants, qui ne sont pas obligés de révéler leur identité (au grand dam des services de renseignements), échangent leurs connaissances et leurs questions afin de parvenir à établir certaines certitudes, ou incertitudes! Cela selon le principe de linéarité du langage. La lecture des fils de discussion ne demande pas de compétences particulières à qui sait déjà suivre une conversation dans la vie ordinaire: allez, un petit effort, au lieu d'attendre qu'on vous livre du pré-mâché dont l'ingurgitation ne demanderait aucun effort à vos cellules grises!
Revenir en haut Aller en bas
https://www.le-rayon-populaire.com
bibouillou
Fantômette
bibouillou


Nombre de messages : 217
Age : 52
Localisation : 13
Date d'inscription : 12/11/2007

collections de guerre Gerfaut - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: collections de guerre Gerfaut   collections de guerre Gerfaut - Page 2 EmptyLun 15 Avr - 18:06

Quel est ce lecteur mal-embouché?
Tu ne donnes pas son nom.
Serait-ce un visiteur qui n'a pas trouvé ce qu'il voulait?
Ou un délirant (de la persécution) qui exprime un ressentiment suite à un recadrage par un des membres de notre "auguste" forum?
Curieux cette acrimonie.
La lettre ne portait que sur le forum? Ou le lecteur en question manifestait-il son irritation envers autre chose?
Désolé pour cette question mais je suis curieux de nature (pervers pourrait dire le fameux lecteur grognon!).
Revenir en haut Aller en bas
http://victormarielepage.blogspot.com/
Maciste
Zigomar
Maciste


Nombre de messages : 5990
Age : 52
Localisation : Beaujolais et Coutançais
Date d'inscription : 10/10/2007

collections de guerre Gerfaut - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: collections de guerre Gerfaut   collections de guerre Gerfaut - Page 2 EmptyLun 15 Avr - 21:39

Je constate avec regret que tu n'es pas abonné au Rocambole Sad
J'ai volontairement omis le nom de cette personne, un visiteur qui ne doit pas avoir l'habitude des forums de discussion.
Je lui ferai une réponse dans le prochain courrier des lecteurs de notre revue préférée: la suite au prochain épisode...
Revenir en haut Aller en bas
https://www.le-rayon-populaire.com
arzam
Zigomar
arzam


Nombre de messages : 7639
Localisation : Au fil de la Loire en Touraine
Date d'inscription : 03/09/2007

collections de guerre Gerfaut - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: collections de guerre Gerfaut   collections de guerre Gerfaut - Page 2 EmptyMar 16 Avr - 11:22

Encore un qui, comme certains "étudiants", voudraient pouvoir rédiger leurs thèses à coups de copier-coller.

C'est vrai qu'ici, il ne trouvera pas facilement, l'argent du beurre, le c.. de la crémière, le sourire du coiffeur...

Mais que vois-je, il me semble voir au fond de la salle un doigt timide qui se lève... un volontaire peut-être geek
Revenir en haut Aller en bas
Maciste
Zigomar
Maciste


Nombre de messages : 5990
Age : 52
Localisation : Beaujolais et Coutançais
Date d'inscription : 10/10/2007

collections de guerre Gerfaut - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: collections de guerre Gerfaut   collections de guerre Gerfaut - Page 2 EmptyMar 16 Avr - 11:28

Un volontaire... pour le c.. de la crémière ? Razz
Revenir en haut Aller en bas
https://www.le-rayon-populaire.com
bibouillou
Fantômette
bibouillou


Nombre de messages : 217
Age : 52
Localisation : 13
Date d'inscription : 12/11/2007

collections de guerre Gerfaut - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: collections de guerre Gerfaut   collections de guerre Gerfaut - Page 2 EmptyMer 17 Avr - 19:47

Auguste Maciste, j'ai légèrement honte. Pas parce que, je ne suis pas abonné au Rocambole, hi, hi.
En comparant nos profils, il apparaît que nous avons le même âge et que nous nous sommes inscrits sur le forum à peu près en même temps avec une petite avance pour toi.
Mais à la vue du nombre de tes messages, pas de comparaison. Quelle production torrentielle!
Chapeau bas!
Revenir en haut Aller en bas
http://victormarielepage.blogspot.com/
Maciste
Zigomar
Maciste


Nombre de messages : 5990
Age : 52
Localisation : Beaujolais et Coutançais
Date d'inscription : 10/10/2007

collections de guerre Gerfaut - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: collections de guerre Gerfaut   collections de guerre Gerfaut - Page 2 EmptyJeu 18 Avr - 10:20

"Légèrement"? Tu devrais avoir immensément honte... de ne pas être abonné à cette merveilleuse revue qu'est le Rocambole. C'est tout bonnement scandaleux! affraid
Quand au nombre de messages, il faut croire que j'ai du temps à perdre! Mais soyons réalistes: je ne suis rien à côté de l'illustre arzam, inscrit depuis le 03/09/2007 et titulaire du record absolu du nombre de messages: 6001! cheers
Revenir en haut Aller en bas
https://www.le-rayon-populaire.com
troglodyte
Atomos (Madame)



Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 02/03/2015

collections de guerre Gerfaut - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: collections de guerre Gerfaut   collections de guerre Gerfaut - Page 2 EmptyLun 2 Mar - 10:12

Enfin j'apprends qui se cachait derrière le pseudonyme de Kurt Gerwitz ! Merci le forum !  
D'après mon étude stylistique poussée de deux autres livres de guerre Gerfaut, j'en étais venu à penser que Hans Klüber = Franz Winkels, mais je n'avais pas réussi à formuler la double égalité Hans Klüber = Franz Winkels = Kurt Gerwitz.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/user/troglodyte67
Maciste
Zigomar
Maciste


Nombre de messages : 5990
Age : 52
Localisation : Beaujolais et Coutançais
Date d'inscription : 10/10/2007

collections de guerre Gerfaut - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: collections de guerre Gerfaut   collections de guerre Gerfaut - Page 2 EmptyLun 2 Mar - 11:55

troglodyte a écrit:
je n'avais pas réussi à formuler la double égalité Hans Klüber = Franz Winkels = Kurt Gerwitz.
Il y a erreur dans l'équation: Gerwitz, c'est Jean-Hubert Guffens, tandis que Kluber et Winkels, c'est Enrique Sanchez Pascual.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.le-rayon-populaire.com
romulad
Atomos (Madame)



Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 04/02/2015

collections de guerre Gerfaut - Page 2 Empty
MessageSujet: pages manquantes   collections de guerre Gerfaut - Page 2 EmptyMer 16 Sep - 19:43

Bonsoir
j'avais acheté sur le net le N° 385 - le docteur des sables, mais sans m'apercevoir qu'il manquait des pages est-ce quelqu'un l'aurait et pourrait me scanner les pages 32 à 64

merci d'avance
Revenir en haut Aller en bas
Maciste
Zigomar
Maciste


Nombre de messages : 5990
Age : 52
Localisation : Beaujolais et Coutançais
Date d'inscription : 10/10/2007

collections de guerre Gerfaut - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: collections de guerre Gerfaut   collections de guerre Gerfaut - Page 2 EmptyJeu 17 Sep - 8:10

Scanner ce genre d'ouvrage (reliure collée et non brochée) relève de l'exploit; les doubles pages ne pouvant être posées à plat sur le scanner, tu n'aurais que des images presque illisibles. Tu as meilleur compte d'acheter un autre exemplaire, complet, auprès d'un vendeur un peu plus sérieux.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.le-rayon-populaire.com
pak
Cagliostro (la)
pak


Nombre de messages : 101
Age : 52
Localisation : Dans une salle de ciné ou chez un bouquiniste
Date d'inscription : 11/11/2016

collections de guerre Gerfaut - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: collections de guerre Gerfaut   collections de guerre Gerfaut - Page 2 EmptySam 12 Nov - 18:57

Jean François Le Deist a écrit:
Collection "Super Hors Série"
format 165 x 235 mm

Kurt Gerwitz : "Fraulein SS" ( 1972 )
Kurt Gerwitz : "Les prêtresses de la croix gammée" ( 1972 )
Kurt Gerwitz : "Les filles à soldats" ( 1973 )
Kurt Gerwitz : "Schwester Eva" ( 1974 )
Karl Von Vereiter : "Les hyènes de Ravensbrück"
Kurt Gerwitz : "Frauen bataillon" ( 1975 )
Walter Kuhne : "Les vierges de Kiev"
Kurt Gerwitz : "Bourreaux en blouse blanche" ( 1976 )
Karl Von Vereiter : "Kapo, le seigneur de la mort"
Kurt Gerwitz : "Femmes marquées" ( 1977 )


Mêmes remarques que ci-dessus pour les détails.

Bonjour,

Il en manque un dans cette série un peu particulière :

Pierre Gicquel : Amour et guérilla (1976)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.notrecinema.com/
pak
Cagliostro (la)
pak


Nombre de messages : 101
Age : 52
Localisation : Dans une salle de ciné ou chez un bouquiniste
Date d'inscription : 11/11/2016

collections de guerre Gerfaut - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: collections de guerre Gerfaut   collections de guerre Gerfaut - Page 2 EmptyLun 14 Nov - 22:03

herbulot a écrit:
Merci amignasse pour Richard War (nous pensions pseudo possible de M Schweizer) donc classé  Very Happy

Si cet espagnol en a d'autres ici, ce ne peut être que Julius Dahn, Fred S Mirror, H Oppenheimer, M Hershmann, Rudi Stiefel, Walther Kuhne ...Qui restent à ce jour encore masqués  Suspect


Pour Walter Kühne, c'est Enrique Sánchez y Pascual je pense car l'un de ses romans en espagnol signé Karl von Vereiter, est "signé" Walter Kühne dans sa version traduite de la collection Super Hors-Série Gerfaut.

collections de guerre Gerfaut - Page 2 Kvvwk10
Revenir en haut Aller en bas
http://www.notrecinema.com/
pak
Cagliostro (la)
pak


Nombre de messages : 101
Age : 52
Localisation : Dans une salle de ciné ou chez un bouquiniste
Date d'inscription : 11/11/2016

collections de guerre Gerfaut - Page 2 Empty
MessageSujet: Collection Gerfaut Guerre   collections de guerre Gerfaut - Page 2 EmptyMar 22 Nov - 3:40

COLLECTION GUERRE - ÉDITIONS GERFAUT

collections de guerre Gerfaut - Page 2 Logoge10



Bonjour,

A la base, j'avais voulu écrire un petit article sur cette collection dans un forum cinéma de genre (je suis plus cinéma que littérature), qui avait une rubrique supports écrits. Évidemment, quand on parle roman de guerre, la série Gerfaut vient immédiatement à l'esprit.

Ayant lu la plupart de ces bouquins entre 1985 (année de l'arrêt de l'éditeur, je me rappelle que les derniers numéros parus, je les trouvais sur des présentoirs rotatifs en librairie, ou dans les kiosques de gares) et 2005, et, en 1985, à partir de ma troisième au collège (j'en ai présenté un en fiche de lecture), à 15 ans, en alternance avec d'autres collections comme Feu chez Fleuve Noir, Baroud chez L'Arabesque et (rien à voir) Western chez Le Masque (je sais, ce n'est pas moi qui vais trahir le cliché des garçons qui jouent à la guerre pendant que les filles jouent à la dinette... ), j'ai du coup un souvenir assez précis du contenu de ces bouquins (j'ai lu 99% de la collection brochée simple - me manque un titre au compteur -, tous les doubles, 71 des 91 hors-série à jaquette - mais certains ont été réédités dans la collection double -, 3 des 7 hors-série brochés - alors difficiles à trouver -, et même 9 des 11 "cochonesques" super-hors-série, cette dernière série qui aura fait le plus de mal à la réputation de la collection à mon avis).

Me disant qu'une telle collection au tirage important durant une vingtaine d'années (vu le nombre d'exemplaires qu'on trouve encore dans les divers sites de vente), entre 1964, année de parution du premier titre, et 1985, devait être suffisamment connue, je n'avais qu'à chercher sur le net pour glaner quelques infos pour mon article (m'enfin article, plutôt un message de forum comme celui que j'écris présentement).

Et ben non... Au fil de mes recherches, je suis tombé sur des clichés, des cancans, des sites très limites dont je préfère taire le nom, adeptes de la théorie du complot et nostalgiques d'une certaine idéologie (voilà voilà... ), des assertions de gens qui n'ont visiblement pas lus ces livres ou qui se sont forgés une opinion après en avoir lu un (comme si regarder un mauvais western suffisait pour juger définitivement le genre), des copier/coller de trucs lus ailleurs, une guéguerre de pseudonymes, des critiques sur la véracité historique (mais comment peut-on prendre ces romans au sérieux ? Reproche-t-on au film Les 12 salopards son sérieux historique ? Bien-sûr que non, pourtant ça ne l'empêche pas d'être un excellent film), etc... Attention, je ne dis pas non plus que tous ces romans sont bons, il y a de vraies purges et des trucs ni bons ni mauvais, justes alimentaires, mais certains valaient vraiment leur lecture, de par leur vision souvent nihiliste et critique de la guerre, même si cela n'empêchait pas le style pompier d'une partie de la production.

Ceci dit moi aussi j'avais une idée fausse de la collection, car si je n'avais jamais été dupe de la véracité du contenu, j'étais pourtant persuadé que les auteurs étaient, du moins pour les dix premières années de la collection, ou des vétérans ou des écrivains qui avaient la nationalité de leurs pseudonymes... Qu'on est naïf adolescent... Par contre de là à m'imaginer que face aux centaines de numéros, il n'y avait qu'une poignée d'auteurs, j'avoue que ça m'a soufflé (d'autant que le ton et le style des romans, suivant le patronyme utilisé, se distinguaient les uns des autres).

Du coup, piqué par la curiosité, j'ai eu envie de creuser un peu plus, et c'est là que je me suis heurté à un vide quasi absolu... Car au final rien, ou pas grand chose, à part le fait que ça m'a conduit à ce forum sur la littérature populaire, qui m'a aidé à glaner quelques informations sur les auteurs. Mais j'ai plus de questions en suspens, que de certitudes.


D'autant qu'un jour, je tombe sur un extrait de Productions du populaire : colloque international de Limoges, 14-16 mai 2002 par Jacques Migozzi et Philippe Le Guern, édité aux Presses Universitaires De Limoges Et Du Limousin (12/2004) dans lequel ou peut lire en page 367 : "selon Pierre Turpin, les 470 romans de la collection principale sont dus à seulement 17 auteurs ! ". Et en note de bas de page, on trouve le décompte suivant : Enrique Sanchez Pascual (95), Gilles-Maurice Poulain (78), Damiaens (58), André Jammet et son fils (51 et 5), Robert Vaudois (37), Baudouin Chailley (33), P. Franck Fournel (29), Gilbert Gicquel (16), Georges Roques (13), Jean Roussel (13), André Favières (11), Roger Maury (6), Marc Schweitzer (5), Hubert Génin (3), Viviane Pernet (2).

En dehors du faible nombre d'auteurs qui m'a un peu déstabilisé, ce passage m'a plongé dans un certain désarroi, car non seulement ces noms sont cachés derrière une multitude de pseudonymes difficiles à attribuer à l'un ou à l'autre, mais en plus trouver une petite bio sur ces écrivains est mission quasi impossible, et enfin parce que le compte n'est pas bon. Et comment accorder crédit à 100 % aux dires des deux auteurs de l'étude puisque quelques lignes avant leur affirmation des 17 auteurs, on lit que c'est le même illustrateur qui donne l'unité à l'apparence de la collection, ce qui n'est pas tout à fait exact car un second illustrateur a produit quelques couvertures (au moins 9) dans les années 1970 ? Décompte d'auteur biaisé aussi, puisqu'il est précisé que les pseudonymes d'Ivan Tcherko, Heinz Wirmann (et non Wiremann) et Karl von Vereiter n'étaient pas encore identifiés par Pierre Turpin. Enfin, l'étude donne 470 numéros de la collection principale entre 1967 et 1981, 97 dans une série reliée entre 1965 et 1981, 7 titres brochés hors-série et 10 dans une collection Super Hors Série ; là encore des inexactitudes puisqu'il aurait fallu écrire : 470 numéros de la collection principale (entre 1964 et 1985), 91 dans une collection reliée hors-série (entre 1965 et 1975), 7 dans une collection hors-série brochée (entre 1975 et 1976), 11 dans une collection brochée super-hors-série (entre 1972 et 1976), et 41 dans une collection double brochée (entre 1976 et 1980). Pas mal d'approximations en quelques lignes...

Donc le compte n'est pas bon, car en additionnant le nombre de titres attribués aux 17 auteurs de la collection principale, on arrive à un total de 454 pour 470 numéros... Ceci dit, l'étude datant de 2002, des découvertes et rectifications ont été faites depuis par d'autres. Partant de là, j'ai alors tenté un petit recensement, mais autant dire que je patauge... D'autant que je ne suis ni historien, ni spécialiste, ni libraire, ni vraiment collectionneur... Bref, un amateur, aux méthodes idoines.


Ci-dessous, l'état de mon avancement laborieux.


Liste des pseudonymes utilisés dans la collection guerre et auteur associé :

Luc BernièresJean-Hubert Guffens (alias Damiaens)

Harry CowerlandEnrique Sánchez y Pascual

Julius Dahn → ?

Jean-André FaucherJean-André Faucher
Rudy FurtwenglerRobert Vaudois

Kurt GerwitzJean-Hubert Guffens (alias Damiaens)
Pierre GicquelGilbert Gicquel ?
Alain GuyenneGilles-Maurice Poulain

Morris HershmanMorris Hershman

Igor IvanovBaudouin Chailley

Guy JaquelinBaudouin Chailley

Mitsuo KabuchiMarc Schweizer
R.V. KaranoffRobert Vaudois
Hugo KepplerRoger Maury
Johann KlaussJean-Hubert Guffens (alias Damiaens)
Gunther KleinGilles-Maurice Poulain
Hans KlüberEnrique Sánchez y Pascual
Ludwig KranzEnrique Sánchez y Pascual
Frank KriegEnrique Sánchez y Pascual
Walter KühneEnrique Sánchez y Pascual

Jef Le MatMarc Schweizer
Hans H. LusthoffAndré Favières

Stephen Mc BoydJean-Hubert Guffens (alias Damiaens)
Fred S. Mirror → ?

Friedrich NielsOlivier Jammet

Karl Oberg  → Gilbert Gicquel ?
Boris OrloffJean-Hubert Guffens (alias Damiaens)

James W. PorterAndré Jammet

Franz RheinhardsP. Frank Fournel
Gunther RokkGeorges Roques

Walther SamitzRoger Maury
H. SampasEnrique Sánchez y Pascual
Anton SedoffAndré Jammet
Andréï ServaïefAndré Favières
Hermann SiebelAndré Jammet
Friedrich SöffkerGilles-Maurice Poulain
Ludwig SörnerHubert Génin
Andrew StacyGilles-Maurice Poulain
Dimitri StarkovGilles-Maurice Poulain
Karl SterbergJean Roussel
Rudy Stiefel → ?
W. SyrmenViviane Pernet

Toshiro TanakaHubert Génin
Ivan K. TcherbineJean-Hubert Guffens (alias Damiaens)
Ivan TcherkoGilles-Maurice Poulain

Igor VolkhovJean Roussel
Gunther von ReistJean-Hubert Guffens (alias Damiaens)
Karl von VereiterEnrique Sánchez y Pascual

John T. WalshJean-Hubert Guffens (alias Damiaens)
Richard WarEnrique Martínez Fariñas
Franz WinkelsEnrique Sánchez y Pascual
Heinz WirmannEnrique Sánchez y Pascual
Baldwin WolfBaudouin Chailley
Harry WoodleyEnrique Sánchez y Pascual

Heinrich ZimmerP. Frank Fournel
Helmuth ZornGilles-Maurice Poulain


Si je reprends l'étude de 2002, on remarque, malgré les trous, pas mal de divergences pour le bilan de la collection principale (sont intégrés les titres réédités donc ce décompte) :

Enrique Sánchez y Pascual : 95 / en fait : 93 trouvés → 34 (Hans Klüber) + 15 (Harry Woodley) + 13 (Karl von Vereiter) + 12 (Ludwig Kranz) + 7 (Franz Winkels) + 4 (Heinz Wirmann) + 4 (Frank Krieg) + 2 (H. Sampas) + 1 (Harry Cowerland) + 1 (Walter Kühne)
Gilles-Maurice Poulain : 78 / en fait : 90 → 26 (Helmuth Zorn) + 24 (Dimitri Starkov) + 14 (Andrew Stacy) + 9 (Friedrich Söffker) + 8 (Ivan Tcherko) + 5 (Alain Guyenne) + 4 (Gunther Klein)
Jean-Hubert Guffens (alias Damiaens) : 58 / en fait 59 → 36 (Kurt Gerwitz) + 11 (Boris Orloff) + 4 (Ivan K. Tcherbine) + 3 (Johann Klauss) + 2 (Stephen Mc Boyd) + 1 (Luc Bernières) + 1 (John T. Walsh) + 1 (Gunther von Reist)
André Jammet : 51 / en fait 52 → 23 (Hermann Siebel) + 16 (Anton Sedoff) + 13 (James W. Porter)
Robert Vaudois : 37 / en fait 34 → 16 (R.V. Karanoff) + 18 (Rudy Furtwengler)
Baudouin Chailley : 33 / en fait 32 → 17 (Baldwin Wolf) + 9 (Igor Ivanov) + 6 (Guy Jaquelin)
P. Franck Fournel : 29 → ok → 24 (Heinrich Zimmer) + 5 (Franz Rheinhards)
Gilbert Gicquel : 16 → ok → 11 → 11 (Pierre Gicquel) + 5 (Karl Oberg)
Georges Roques : 13 → en fait 9 (Gunther Rokk)
Jean Roussel : 13 → en fait 14 → 11 (Karl Sterberg) + 3 (Igor Volkhov)
André Favières : 11 → ok → 8 (Andréï Servaïef) + 3 (Hans H. Lusthoff)
Roger Maury : 6 → ok → 3 (Hugo Keppler) + 3 (Walther Samitz)
Olivier Jammet : 5 → ok → 5 (Friedrich Niels)
Marc Schweitzer : 5 / en fait 2 → 1 (Jef Le Mat) + 1 (Mitsuo Kabuchi)
Hubert Génin : 3 → ok → 2 (Toshiro Tanaka) + 1 (Ludwig Sörner)
Viviane Pernet : 2 → ok → 2 (W. Syrmen)

Ce qui donne 457 titres.


A cette liste, on peut compléter avec :

Jean-André Faucher : 4 (Jean-André Faucher). Les seuls titres non romanesques (une étude en 4 tomes sur le nazisme).

Morris Hershman : 1 (Morris Hershman). Unique auteur traduit de la collection hormis les deux espagnols.

Enrique Martínez Fariñas : 3 (Richard War). L'autre espagnol avec le prolifique Enrique Sánchez y Pascual.

Ce qui donne alors 465 titres.


Enfin s'ajoutent à tout cela les pseudonymes à ce jour non identifiés :

Julius Dahn : 2

Fred S. Mirror : 1

Rudy Stiefel : 2

Et donc au total : 470 titres (CQFD ! ) pour la collection simple.



Ci-dessous, ce que j'ai trouvé sur les auteurs (le nombre de titres entre parenthèses ne prend pas en compte les rééditions).

- Enrique Sánchez y Pascual :

collections de guerre Gerfaut - Page 2 Pascua10

Pseudos utilisés : Ludwig Kranz (1), Frank Krieg (1), Hans Klüber (1), H. Sampas (1), Karl von Vereiter (1), Franz Winkels (1), Heinz Wirmann (1), Harry Woodley (1), Walter Kühne (2)
Sources : (1) Site des héritiers (vereiter.free.fr) + sujet dans Litterature Populaire : collections de guerre Gerfaut + blog espagnol (Bolsi & Pulp + couvertures espagnoles / (2) Couverture trouvée sur le net (voir mon message précédent daté du lundi 14 novembre - 20:03)

Bio : Un écrivain espagnol né à Madrid en août 1918.

Il est étudiant de médecine quand la guerre civile d'Espagne éclate. Pro-républicain, il est contraint de s'exiler en France pour éviter les terribles représailles franquistes. Il y rencontre sa future épouse, Ángeles Abulí, avec qui il aura cinq enfants. Lorsqu'il retourne en Espagne, du fait de son passé, il est incarcéré à la prison de Figueras. Le type de parcours que semblent se partager plusieurs auteurs de la culture populaire espagnole. Une fois sorti, durant le second conflit mondial, il travaille à Madrid comme représentant d'un laboratoire pharmaceutique et il écrit des poèmes ironiques dédiés à la communauté médicale, jusqu'à ce que, encouragé par un ami écrivain, il décide de se lancer dans l'écriture, tentant sa chance dans le domaine de la littérature populaire, alors en plein essor.
Toute la famille s'installe alors à Barcelone, et l'homme poursuit alors une carrière prolifique dans diverses parutions de science-fiction mais aussi dans plusieurs autres genres, sous de nombreux noms de plume et différentes formes : romans, scénarios, poèmes, articles, pièces de théâtre, traductions, westerns, biographies, études historiques... D'après son fils, il pouvait écrire un roman par semaine. D'ailleurs, sa rencontre avec un éditeur français (Gerfaut), lui fera multiplier sa production en se lançant dans le roman de guerre sous des pseudonymes à consonances majoritairement allemands, domaine dans lequel il fut aussi des plus prolifiques. Mais, fan des œuvres d'Asimov, Bradbury et d'autres, la science-fiction était son terrain favori, pour lequel il créa sa propre maison d'édition et écrira des centaines de titres.
Il décède le 11 Mars 1996, à 77 ans, à Sant Pere de Ribes, à proximité de la ville de Sitges.
A utilisé de nombreux pseudonymes (plus d'une trentaine). Pour la collection Guerre de l'éditeur Gerfaut : Hans Klüber (43 titres), Karl von Vereiter (20), Ludwig Kranz (18), Harry Woodley (17), Franz Winkels (7), Heinz Wirmann (6), Frank Krieg (4), H. Sampas (3). A ces pseudonymes, j'ajouterai Walter Kühne (2 titres), puisque le titre Les Vierges de Kiev signé de ce nom dans la collection Super Hors-Série est signé Karl von Vereiter dans sa version originale espagnole (Las Virgenes de Kiev). Ses descendants lui attribuent aussi ceux de Kurt Gerwitz et Helmuth Zorn (site de son fils Enrique Sánchez Abulí), ce qui est erroné (Gerwitz = Jean-Hubert Guffens / Zorn = Gilles-Maurice Poulain). D'ailleurs le site source donne des orthographes tout aussi erronées pour certains noms de la collection Gerfaut : Hans Klüberg pour Hans Klüber, Franz Krieg pour Frank Krieg, Ludwing Kranz pour Ludwig Kranz. Il semble que plusieurs romans signés Karl von Vereiter aient été publiés sous un autre pseudo dans la collection Gerfaut. L'auteur le plus prolifique de cette collection.


- Robert Vaudois :

collections de guerre Gerfaut - Page 2 Vaudoi10

Pseudos utilisés : Rudy Fürtwengler, R.V. Karanoff
Source : Article Wikipédia

Bio : Robert Vaudois est né le 15 avril 1921 à Paris 14ème. Engagé volontaire à 18 ans, en novembre 1939, il est fait prisonnier par les allemands. Après cinquante-cinq mois de captivité en Basse-Silésie, ses gardiens prennent la fuite, le 10 février 1945, devant l'avancée de l'armée rouge. Libéré par les Russes, il se trouve coincé entre les belligérants. Cet enfer, qui dure pendant le dernier hiver de la guerre, l'auteur le raconte dans un récit autobiographique, intitulé Au fond de l'horreur (Coulommiers, Dualpha, coll. Vérités de l'histoire, 2005).
Après la guerre, Robert Vaudois se marie en avril 1948 à Alger avec Arlette Menella, avec laquelle il aura trois enfants. Membre du personnel de la Météorologie Nationale (aujourd'hui Météo-France), il est muté à Paris en 1953 et devient secrétaire administratif chef de section à la direction de l'aviation civile et de la météorologie. En marge de cette activité professionnelle, il publie plus de soixante dix romans aux Presses de la Cité, à L'Arabesque et au Gerfaut. Des romans policiers et guerriers. Il écrit également des nouvelles pour les hebdomadaires satiriques Le Hérisson et Marius.
Il est également artiste peintre à partir des années 1950. Il aura pour ses œuvres plusieurs prix, que ce soit dans la région parisienne ou sur le Bassin d'Arcachon où il s'installe avec son épouse et sa fille en 1981, pour prendre sa retraite. Son épouse décède le 9 mai 2015 des suites d'une longue maladie, il serait, au moment où j'écris ces lignes, pensionnaire d'une maison de retraite de Le Teich en Gironde.
Pour les éditions Gerfaut, il fut un prolifique auteur, signant sous les pseudonymes R.V. Karanoff (18 titres),  R.V. pour Robert Vaudois (et utilisé aussi pour la collection Baroud de L'Arabesque pour quatre titres), et Rudy Fürtwengler (24 titres).
collections de guerre Gerfaut - Page 2 Vaudoi11


- Baudouin Chailley :

collections de guerre Gerfaut - Page 2 Chaill10

Pseudos utilisés : Baldwin Wolf, Igor Ivanov, Guy Jacquelin
Sources : Article Wikipedia / Les lectures de l'oncle Paul / Article Babelio

Bio : Baudouin Chailley est un auteur français de romans essentiellement de science-fiction, né en novembre 1939.
Avant d'écrire, l'homme connaît une enfance mouvementée digne de ses futurs romans d'aventure (passage clandestin de la ligne de démarcation, vol dans un coucou vers l'Afrique... ). Adolescent, il a déjà vécu à Niamey (Niger), Fort-Lamy (Tchad) ou encore Dakar (Sénégal), et part chasser seul dans la brousse. Le retour en France va être une transition presque traumatique, puisque finit l'aventure et la liberté, place aux bancs du lycée. C'est vers l'année du bac qu'il commence à ressentir le besoin de s'évader par l'écriture. Le service militaire dans l’infanterie de marine l'emmène en Algérie et il devient instructeur commando. Le retour au civil ne calme pas sa bougeotte, et il vit en Martinique, Guadeloupe, puis passe deux ans en Guyane. Le désir d'écriture ne l'a pas quitté, et, au milieu des années 1960, un premier roman, d'espionnage, est accepté par les éditions de L'Arabesque, puis en 1966 il entre au Fleuve Noir pour écrire surtout des romans de guerre dans la collection Feu (l'auteur le plus prolifique avec 26 titres sous le nom de Piet Legay, et 6 sous celui de Guy Lespig). A l'arrêt de la série, pour les éditions Gerfaut, il produisit sous trois pseudonymes : Baldwin Wolf (18 titres), Igor Ivanov (9), Guy Jacquelin (6).
En parallèle, dans la collection Anticipation chez Fleuve Noir, l'auteur écrivit ensuite de nombreux romans de science-fiction.
A noter que son roman Commando 44 signé Piet Legay (collection Feu, n°40), a été adapté au cinéma en 1968, lors de la mode des films de guerre à l'italienne, sous le titre Commando suicide (Commando suicida), réalisé par Camillo Bazzoni, et avec en vedette Aldo Ray. Films sorti en salles en France le 01/10/1969. C'est à ma connaissance un cas rare (voire l'unique) d'adaptation d'un roman de guerre français issu de la littérature populaire (il y eu d'autres cas dans la collection Feu, mais issus de romans étrangers comme L'Escadrille 633 de Frederick E. Smith).
Son activité littéraire couvre les années 1965 à 2013.


- André Favières :

collections de guerre Gerfaut - Page 2 Favier10

Pseudos utilisés : Hans H. Lusthoff, Andreï Servaïeff
Source : Article sur le site Le Rayon Populaire

Bio : André Favières serait un écrivain niçois œuvrant sous divers pseudonymes dans des collections de romans populaires policières, d'espionnage et de guerre.
Son premier roman, Le Crime de la Madeleine, est paru en 1950 à Nice aux éditions Jacques Dervyl, démarre une série consacrée aux personnages du commissaire Armand de la police de Nice et de l'écrivain criminaliste André Gérard. Ce sera un auteur récurrent de la collection policière La Loupe des Éditions Jacquier dans les années 1950, et donne quelques autres romans d’espionnage à la S.E.G. et au Gerfaut.
Sollicité par ce dernier éditeur pour fournir des romans à sa collection Guerre, André Favières écrit à partir du début des années 1970 plusieurs romans sous deux pseudonymes : Hans H. Lusthoff (3 titres), mais surtout Andreï Servaïeff (12 titres), tous se situant sur le front de l'Est.
André Favières cesse de publier en 1984.


- Jean-Hubert Guffens alias Volkaert / Damiaens :

Pseudos utilisés : Kurt Gerwitz (1) / Luc Bernières (1) / Boris Orloff (1) / Ivan K. Tcherbine (2) / Stephen Mc Boyd (2) / John T. Walsh (2) / Gunther von Reist (2) / Johann Klauss (3)
Sources : (1) messages du forum Littérature Populaire / (2) Site FictionBis / (3) Message de Maciste du 09/12/2016

Bio : Jean-Hubert Guffens est né le 18 juillet 1921 à Ixelles en Belgique, et décédé 8 mai 1979 à Couseulles-sur-mer en Normandie où il résidait. Il a utilisé une vingtaine de pseudonymes, notamment pour les éditions Gerfaut ceux de Luc Bernières (association des deux villages voisins de Courseulles-sur-mer : Bernières-sur-Mer et Luc-sur-Mer), Boris Orloff (7 titres) et Kurt Gerwitz (55 titres). Il n'a signé qu'un roman dans la collection Guerre sous le nom de Luc Bernières, et deux dans l'éphémère collection Cape et épée du même éditeur. Sous ce même pseudonyme, hors collection, toujours chez Gerfaut, sont parus des témoignages historiques comme Le jour où Kennedy fut assassiné (1963) ou Blindés sur Prague (1968). Il est connu sous un autre nom, car il en a changé quand il est venu s'installer en France, s’appelant Volkaert. Il a aussi utilisé le patronyme de Damiaens, nom de jeune fille de son épouse. Son petit fils évoque une vie mouvementée (d'où les changements de noms), sans donner de détails.

collections de guerre Gerfaut - Page 2 Bernie10


- Marc Schweizer alias Kurt-Emile Höhener / Emil Schmutz / Pierre Genève

collections de guerre Gerfaut - Page 2 Pierre10

Pseudos utilisés : Jef Le Mat (1), Mitsuo Kabuchi (2)
Sources : (1) Sujet Pierre Genève dans le forum Littérature Populaire, (2) BnF (la date de naissance de l'auteur est celle de Marc Schweizer)

Bio : Pierre Genève alias Marc Schweizer est le pseudonyme de Kurt-Emile Höhener ou Émile Benz changé ensuite par reconnaissance de son beau-père en Emile Schmutz.
Kurt-Emile Höhener est né à Monaco le 22/11/1931 de parents suisses allemands vivant à Nice. La famille regagne la Suisse en 1936. Ses parents se séparent en 1941. Sa mère se remaria et Emile fut adopté par son beau-père qui le reconnaît et lui donne son nom. En 1950, ayant déserté le Collège de Genève avant d’obtenir son diplôme, il quitte la Suisse à bicyclette et gagne Paris. Il mène alors une vie aventureuse, parcourant le monde en auto-stop, travaillant ici ou là, traverse l’Allemagne, puis la Scandinavie jusqu’au Cap Nord. En 1952 il fait le tour de la mer Méditerranée et vagabonde en Orient. Il regagne définitivement la France en 1954 pour s'y installer.
En 1959, il rencontre Jean Bruce qui l’incite à écrire des romans policiers et d’espionnage, genres alors à la mode. Il en écrira une cinquantaine notamment sous le nom de Pierre Genève, et des dizaines d'autres, dans divers genres, sous plus de trente pseudonymes.
En 1969, pour Eurédif il dessine de nouvelles présentations et crée de nouvelles collections, qui connaîtront un succès rapide. En 1980, il vend les parts qu’il détenait chez Eurédif, et de 1981 à 1987, il devient libraire à Montparnasse. Il a également été rédacteur en chef de diverses publications, directeur de collection notamment aux Presses de la Cité, avant de s’intéresser, au début des années 1990, au paranormal et aux sciences occultes.
Pour la collection Guerre des éditions Gerfaut, il aurait écrit 5 titres sous divers pseudonymes, dont Jef Le Mat (1 titre) et Mitsuo Kabuchi (1 titre).


- P. Franck Fournel :

Pseudos utilisés : Heinrich Zimmer et Franz Rheinhards
Source : Sujet P. Franck Fournel dans le forum Littérature Populaire

Bio : P. Franck Fournel est né le 2 novembre 1921, et est décédé le 7 novembre 1996.
C'est en 1955 qu'il débute dans l'écriture en créant le personnage du "Canadien" pour une série de romans d'espionnage. En 1967, pour les éditions Gerfaut, il commence à écrire des romans de guerre, et il en sera l'un des auteurs récurrents, utilisant deux pseudonymes, Franz Rheinhards (5 titres), et aussi surtout Heinrich Zimmer (29 titres). C'est peut-être le seul auteur de romans de guerre dans la collection qui soit un véritable ancien combattant, puisqu'il aurait été sur le front russe dans l'armée allemande, puis dans la Légion étrangère. Pour le même éditeur, il écrira, sous le nom de P. Franck Fournel-Zimmer, Une semaine agitée, premier titre d'une collection policière qui devait se nommer Brigade de recherches, mais qui n'aura pas de suite. Son dernier livre paru semble être le n°399 de la collection Guerre (Qui a tué le major ? ), paru en 1982.


- Gilles-Maurice Poulain :

collections de guerre Gerfaut - Page 2 Poulai10

Pseudos utilisés : Alain Guyenne, Gunther Klein, Friedrich Söffker, Andrew Stacy, Dimitri Starkov, Ivan Tcherko, Helmuth Zorn
Sources : Sujet Gilles-Maurice Poulain dans le forum Littérature Populaire / BnF

Bio : Gilles-Maurice Poulain est un écrivain français né le 29/02/1932. Un auteur qui aura utilisé une vingtaine de pseudonymes pour rédiger des romans populaires dans divers genres. En 2000, il publie sous son vrai nom un essai sur la religion intitulé Dieu hait les rites, à la fin duquel il dévoilait une partie de ses pseudonymes. C'est ainsi qu'on apprenait que pour la collection Guerre des éditions Gerfaut, il fut un auteur régulier durant presque toute l'existence de la collection, puisque son premier titre fut le n°19 en 1965 (Train d'enfer, sous le nom d'Andrew Stacy) et le dernier fut le n°402 en 1983 (L'Ordonnance du Feldskurat, sous le nom de Friedrich Söffker). Les titres parus après n'étaient que des rééditions. Ce fut le second des plus prolifique des auteurs Gerfaut, utilisant les pseudonymes de Helmuth Zorn (28 titres), Dimitri Starkov (28), Alain Guyenne (17), Andrew Stacy (12), Friedrich Söffker (9), Ivan Tcherko (8 ), Gunther Klein (4).



- André Jammet + fils (Olivier Jammet) :

collections de guerre Gerfaut - Page 2 Jammet11

Pseudos utilisés du père : James W. Porter, Anton Sedoff, Hermann Siebel
Sources : Page dédiée à l'écrivain et Message de Maciste du 09/12/2016
Pseudo utilisé du fils : Friedrich Niels
Source : Message de Maciste du 09/12/2016

Bio : André Jammet est né en 1929 dans la banlieue parisienne.
Partagé entre le théâtre et le journalisme, il entre à l'École des Hautes Études Sociales et d'Études journalistiques et suit les cours d'Art Dramatique de Pierre Valde au théatre de la Gaité Montparnasse à Paris. Diplômé, il rédige une rubrique des sports dans une feuille de banlieue, tout en restant fidèle au théâtre. Mais son idée du journalisme était liée autant à l'évasion réelle que celle procurée par l'écriture. En 1955, l'Australie est encore une terre relativement inconnue en France, et âgé de tout juste 25 ans, il y part à l'aventure. Puis, des côtes australiennes, avec un ami, il tente l'aventure en voilier avec ami vers la nouvelle-Calédonie, à 1800 kilomètres de leur point de départ. N'étant marin ni l'un, ni l'autre, la traversée s'achève par un naufrage dans la mer de corail. Il arrivera à Nouméa en avion... pour de nouvelles expériences.
De retour en France, il publie son premier livre en 1964, un roman d'espionnage. Il n'arrêtera plus, puisant son inspiration dans ses expériences aventureuses, totalisant plus de 150 romans sous une quinzaine de pseudonymes dont plusieurs au Fleuve Noir, dans divers genres, de l'espionnage à la guerre, en passant par l'aventure ou le gore... Il faudre attendre 1995 et Rendez-vous à Khusdar pour voir son premier roman à paraître sous son vrai nom.
Pour la collection guerre Gerfaut, il a signé 59 romans sous les pseudos Hermann Siebel (26 titres), Anton Sedoff (18), James W. Porter (15), et son fils Olivier Jammet 5 sous le pseudo Friedrich Niels.


- Roger Maury :

collections de guerre Gerfaut - Page 2 Maury10

Pseudo(s) utilisé(s) : ?
Sources : Sujet Roger Maury dans le forum Littérature Populaire et Article du blog The Müller-Fokker Pulpbot Effect

Bio : Écrivain français né le 8 novembre 1925.
Il débute au milieu des années 1960 dans le roman d'espionnage, signant de son vrai nom aux éditions Albin Michel, la collection Ernie Clerk, dit "Le Judoka". Il va utiliser par la suite plusieurs pseudonymes comme par exemple Jacky Fray aux éditions de L'Arabesque, d'ailleurs c'est sûrement lui qui écrit dans son éphémère série guerrière Baroud, le roman De sable et de sang signé Jack Fray. Au début des années 1970, il garde le pseudo de Jacky Fray pour l'espionnage et se lance par ailleurs dans le polar sous celui de Dan Curtiss. Fin 1974, il devient l'auteur principal d'une toute nouvelle société d'édition, Promodifa. Il publie plus de 70 de romans sous au moins 7 pseudonymes différents. Parmi les genres qu'il aborda, le roman de guerre se fit une petite place, car en plus du titre cité pour Baroud, il en écrira 6 pour la collection Guerre de l'éditeur Gerfaut sous pseudonymes (Walther Samitz et Hugo Keppler), et 9 sous son vrai nom au Fleuve Noir, dans la collection Feu, entre 1973 et 1975.
Après 1978, il écrit une dizaine de livres érotiques pour la collection Frivole de chez Euredif, sous pseudonyme. L'arrivée des années 1980 semble mettre un terme à sa carrière de romancier populaire.


- Jean-André Faucher :

Pas de pseudo
Source : Article Wikipedia

Jean-André Faucher est né le  le 19 octobre 1921, et décédé le 20 novembre 1999. Un personnage au parcours politique marqué par les extrêmes... Membre dès 16 ans du Parti Populaire Français, parti politique d’inspiration fasciste, aux côtés de Jacques Doriot, avant d'en être exclu. Cela ne l'empêchera pas d'être membre du gouvernement de Vichy après la défaite de 1940. A la libération, il est condamné à l'indignité nationale et à la peine de mort par contumace, d'où une vie clandestine qui va durer à peu près 3 ans, durant laquelle il manœuvrera dans des groupuscules anti-communiste et paramilitaires. Arrêté en 1948, il sera amnistié pour ses agissements durant la guerre mais condamné à la prison pour ceux commis après celle-ci... Libéré en juillet 1951, il devient journaliste, autant dans des journaux d'extrême-droite que dans des journaux de gauche, sous divers pseudonymes. Il entre dans la franc-maçonnerie, et participe dans les années 1960 au rapprochement entre les franc-maçons et un certain... François Mitterrand, dont il devient un attaché de presse. Rédigeant des livres d'histoire sur la gauche, comme La Gauche française sous de Gaulle et La Véritable histoire de la Commune, il n'en continue pas moins de participer à diverses publications réputées très à droite. Jean-André Faucher connaît une ascension aussi bien sociale que maçonnique dans les années 1970. A l'élection de Mitterrand, il entre au gouvernement. Il va participer à l'apaisement des tensions entre kanaks et métropolitains, suite aux évènements de Nouvelle-Calédonie au milieu des années 1980, ce qui lui vaudra la Légion d'Honneur, et une polémique vu son passé durant l'occupation.
Aux éditions Gerfaut, dans la collection Guerre, alors que la série n'est constituée que de romans, apparaît en 1984 une Histoire du nazisme en 4 tomes (numéros 428, 429, 431 et 432). Hors collection, l'éditeur avait en 1969, aussi publié son étude La Véritable histoire de la Commune en deux tomes (Paris la Rouge et Les Roses de Mai).

collections de guerre Gerfaut - Page 2 Commun10


- Viviane Pernet ou Cambon :

Pseudo utilisé : W. Syrmen
Source : Sujet Viviane Pernet Cambon dans le forum Littérature Populaire

Bio : Une écrivain qui a utilisé près d'une quarantaine de pseudonymes dans la littérature dite populaire. Son nom de jeune fille est Syrmen, ce qui confirme qu'elle a écrit les deux titres de la collection Guerre de l'éditeur Gerfaut attribués à W. Syrmen. Pernet est le nom du dernier mari de Viviane, Cambon celui de son premier. Avec ses pseudos Jehan de Villedieu et Francis D’Artois, elle a signé 6 romans de la collection Cape et épée des éditions Gerfaut. C'est la seule femme ayant participé aux collections Gerfaut.


- Hubert Génin :

collections de guerre Gerfaut - Page 2 Genin10

Pseudos utilisés : Ludwig Sörner (1), Toshiro Tanaka (2)
Sources : (1) BnF, (2) BnF

Bio : ?
On trouve aussi son nom associé à la collection Baroud des éditions de L'Arabesque pour laquelle il a signé 4 titres sous son vrai nom.


- Enrique Martínez Fariñas :

Pseudo utilisé : Richard War
Source : Courte bio sur BDGest' et Article Wikipedia espagnol

Bio : Enrique Martínez Fariñas était un romancier et scénariste de bande dessinée espagnole. Il a utilisé de nombreux pseudonymes. Il a entre-autres adapté des contes classiques et scénarisé des bandes dessinées. À partir les années 1970 il a surtout écrit des romans érotiques. Sous le pseudonyme Richard War, il aurait signé 3 romans au début de la collection Guerre des éditions Gerfaut. C'était un auteur prolifique de littérature populaire en Espagne dans divers genres, et l'hypothèse qu'il ait participé à la collection est plausible puisque les débuts de celle-ci semblent liés à ce pays, de par son auteur le plus prolifique, Enrique Sanchez Pascual, et l'illustrateur de quasi toutes les couvertures des parutions Gerfaut, Jordi Longarón, espagnol lui aussi.
Il est décédé en 1985 à Barcelone.


- Morris Hershman

Pas de pseudo

Bio : écrivain américain né le 31 janvier 1926 à New York, ville dans laquelle il a fait ses études (City College of New York, 1955-1956, New York University, 1957-1959). A été assistant éditeur chez H and H Publications (New York, 1954-1956) puis chez Topics Publications (1957-1959). A été marié à une éditrice et écrivain, Florence Verbell Brown. Il est l'auteur de 87 romans, ainsi que de 311 nouvelles. Il était aussi collectionneur de livres. A utilisé plusieurs pseudonymes comme Evelyn Bond, Arnold English, Sara Roffman, Janet Templeton, Sam Victor, Lionel Webb, pour différents genres comme le policier, la science-fiction ou le western. Un de ses romans fut traduit pour une parution dans la collection Guerre des éditions Gerfaut, Glory in hell (1967) devenu n°258 Gloire en enfer (1975).

collections de guerre Gerfaut - Page 2 Morish10


- Jean Roussel

collections de guerre Gerfaut - Page 2 Rousse10

Pseudos utilisés : Karl Sterberg et Igor Volkhov
Source : Message de Maciste du 09/12/2016


Dernière édition par pak le Dim 4 Fév - 23:05, édité 37 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.notrecinema.com/
pak
Cagliostro (la)
pak


Nombre de messages : 101
Age : 52
Localisation : Dans une salle de ciné ou chez un bouquiniste
Date d'inscription : 11/11/2016

collections de guerre Gerfaut - Page 2 Empty
MessageSujet: Collection Gerfaut Guerre (suite)   collections de guerre Gerfaut - Page 2 EmptyMar 22 Nov - 3:40

collections de guerre Gerfaut - Page 2 Logoge10

Pour les auteurs qui suivent, c'est pour moi le vide absolu et la conjecture mathématique...

La liste de pseudos sans parrains (nombre de titres hors rééditions) : Gunther Rokk (10), Karl Oberg (5), Julius Dahn (2), Rudy Stiefel (2), Fred S. Mirror (1), Heinrich Oppenheimer (1) (ce dernier n'apparait que pour un titre dans la collection hors série reliée).


Pierre Gicquel serait le pseudonyme d'un Gilbert Gicquel d'après l'étude de 2002 citée plus haut ? Pierre Gicquel ayant signé 11 titres dans la collection principale, ce Gilbert Gicquel, à qui Pierre Turpin a attribué 16 titres dans cette collection, aurait donc utilisé au moins un autre pseudo pour 5 romans (par exemple Karl Oberg ? ).

Georges Roques aurait signé 13 romans dans la collection principale. Sous quels pseudonymes ? J'imagine que Gunther Rokk, c'est lui ? Pas trouvé de quoi écrire une mini bio.

Les pseudos de Jean Roussel sont identifiés, mais là encore, rien de concret de trouvé pour une petite bio.


Enfin, voici la liste des pseudonymes par collection et leur nombre de productions :


- Collection simple brochée (collection principale) : 453 titres + 17 rééditions = 470 numéros (entre 1964 et 1985)

Hans Klüber : 34
Kurt Gerwitz : 29 + 7 rééditions = 36
Helmuth Zorn : 26
Dimitri Starkov : 24
Heinrich Zimmer : 24
Hermann Siebel : 23
Rudy Furtwengler : 18
Baldwin Wolf : 17
R.V. Karanoff : 16
Anton Sedoff : 16
Harry Woodley : 15
Karl von Vereiter : 13
Ludwig Kranz : 12
James W. Porter : 12
Andrew Stacy : 12 + 2 rééditions = 14
Pierre Gicquel : 11
Karl Sterberg : 11
Igor Ivanov : 9
Gunther Rokk : 9
Friedrich Söffker : 9
Andréï Servaïef : 8
Ivan Tcherko : 8
Franz Winkels : 7
Guy Jaquelin : 6
Boris Orloff : 6 + 5 rééditions = 11
Alain Guyenne : 5
Friedrich Niels : 5
Karl Oberg : 5
Franz Rheinhards : 5
Jean-André Faucher : 4
Gunther Klein : 4
Frank Krieg : 4
Heinz Wirmann : 4
Hugo Keppler : 3
Hans H. Lusthoff : 3
Walther Samitz : 3
Igor Volkhov : 3
Richard War : 3
Julius Dahn : 2
Johann Klauss : 2 + 1 réédition = 3
Stephen Mc Boyd : 2
H. Sampas : 2
Rudy Stiefel : 2
W. Syrmen : 2
Toshiro Tanaka : 2
Ivan K. Tcherbine : 2 + 2 rééditions = 4
Luc Bernières : 1
Harry Cowerland : 1
Morris Hershmann : 1
Mitsuo Kabuchi : 1
Walter Kühne : 1
Jef Le Mat : 1
Fred S. Mirror : 1
Ludwig Sörner : 1
Gunther von Reist : 1
John T. Walsh : 1


- Collection Hors-Série reliée avec jaquette : 91 numéros (entre 1965 et 1975)

Kurt Gerwitz : 19
Pierre Gicquel : 13
Alain Guyenne : 12
Hans Klüber : 8
Ludwig Kranz : 6
Karl von Vereiter : 4
Heinrich Zimmer : 4
Rudy Furtwengler : 3
Andréï Servaïef : 3
Hermann Siebel : 3
James W. Porter : 2
Heinz Wirmann : 2
Harry Woodley : 2
Helmuth Zorn : 2
R.V. Karanoff : 1
Johann Klauss : 1
Heinrich Oppenheimer : 1
Boris Orloff : 1
Gunther Rokk : 1
H. Sampas : 1
Anton Sedoff : 1
Dimitri Starkov : 1


- Collection Hors-Série brochée : 7 numéros (entre 1975 et 1976)

Rudy Furtwengler : 2
Dimitri Starkov : 2
Anton Sedoff : 1
Andréï Servaïef : 1
Karl von Vereiter : 1


- Collection Super Hors-Série brochée : 11 numéros (entre 1972 et 1976)

Kurt Gerwitz : 7
Karl von Vereiter : 2
Walter Kühne : 1
Pierre Gicquel : 1


- Collection double brochée : 6 titres et 35 rééditions = 41 numéros (entre 1976 et 1980)

Kurt Gerwitz : 14 (rééditions)
Ludwig Kranz : 4 (rééditions)
Heinrich Zimmer : 4 (3 rééditions)
Hans Klüber : 3 (2 rééditions)
Karl von Vereiter : 3 (rééditions)
Pierre Gicquel : 2 (rééditions)
Dimitri Starkov : 2 (1 réédition)
Heinz Wirmann : 2 (rééditions)
Rudy Furtwengler : 1
Alain Guyenne : 1 (réédition)
R.V. Karanoff : 1
Johann Klauss : 1 (réédition)
H. Sampas : 1 (réédition)
Baldwin Wolf : 1
Harry Woodley : 1 (réédition)


Récapitulatif en forme de tableau :

collections de guerre Gerfaut - Page 2 Tab_ge12


Dernière édition par pak le Mer 3 Mai - 23:56, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.notrecinema.com/
pak
Cagliostro (la)
pak


Nombre de messages : 101
Age : 52
Localisation : Dans une salle de ciné ou chez un bouquiniste
Date d'inscription : 11/11/2016

collections de guerre Gerfaut - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: collections de guerre Gerfaut   collections de guerre Gerfaut - Page 2 EmptyMar 22 Nov - 4:16

Bien évidemment, tout apport et rectifications de votre part pour remplir les nombreux trous seront les bienvenus !

Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.notrecinema.com/
Maciste
Zigomar
Maciste


Nombre de messages : 5990
Age : 52
Localisation : Beaujolais et Coutançais
Date d'inscription : 10/10/2007

collections de guerre Gerfaut - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: collections de guerre Gerfaut   collections de guerre Gerfaut - Page 2 EmptyMer 23 Nov - 20:17

Voilà un gros morceau, qu'il va nous falloir un peu de temps pour savourer et digérer... Des réponses dans les jours qui viennent, n'en doutons pas!
Revenir en haut Aller en bas
https://www.le-rayon-populaire.com
pfinge
Zigomar
pfinge


Nombre de messages : 5967
Date d'inscription : 13/08/2007

collections de guerre Gerfaut - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: collections de guerre Gerfaut   collections de guerre Gerfaut - Page 2 EmptySam 26 Nov - 0:11

André Jammet est crédité du pseudonyme de Mort Humann pour des romans gore.
Par pure paraphonie on pourrait imaginer un rapport (lointain !) avec Morris Herschman
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





collections de guerre Gerfaut - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: collections de guerre Gerfaut   collections de guerre Gerfaut - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
collections de guerre Gerfaut
Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A propos de Littérature Populaire :: Romans d'aventures et d'action (Exploits et Exploration) :: Toute la littérature d'aventures et d'action moderne (après 1950)-
Sauter vers: