A propos de Littérature Populaire
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


Ce forum est dédié à ce qu'on nomme littérature populaire, littérature marginale, autre littérature, paralittérature
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 

 Publications OXYMORON Éditions

Aller en bas 
+3
shalom maurice
Jean François Le Deist
Maciste
7 participants
Aller à la page : Précédent  1 ... 19 ... 35, 36, 37  Suivant
AuteurMessage
chachakk
Sherlock Holmes
chachakk


Nombre de messages : 2188
Date d'inscription : 29/09/2014

Publications OXYMORON Éditions - Page 36 Empty
MessageSujet: Re: Publications OXYMORON Éditions   Publications OXYMORON Éditions - Page 36 EmptyMar 29 Nov - 16:27

Sortie d'une nouvelle enquête du commissaire Mazère de Maurice Lambert et de deux titres pour la collection Les Trois AS.
C'est toujours en numérique et dispo pour 0.99 euro le titre.

L'affaire du Chat-Huant :
Suivre les gens est un vilain défaut, ce n’est pas Girard qui dira le contraire, d’autant que cette faiblesse le conduisit dans une boîte de nuit sordide, « Le Chat-Huant », où il fut proprement empoisonné à son insu...

Mais le meurtre de Girard ne restera pas impuni, foi de commissaire MAZÈRE, supérieur et ami du défunt inspecteur...



Rendez-vous avec la Parque :
Le jeu et la cupidité sont de vilains défauts.

William Costovain en a fait la cruelle expérience... cruelle pour son épouse qu’il assassinât pour hériter de sa fortune et se renflouer de ses pertes aux dés, aux cartes ou sur les champs de courses.

Mais si l’adage admet qu’un bien mal acquis ne profite jamais, il aurait dû ajouter que la vénalité est un danger, surtout, quand un être supérieur se charge de manipuler le hasard pour obtenir vengeance...



Le mystère de la carlingue :
John H. Pearson, le célèbre détective new-yorkais, s’apprête à partir quelques jours à la pêche à la truite quand il reçoit l’appel de l’attorney.

Celui-ci réclame son aide sur l’affaire Nightingale.

Desdemona Nightingale, une jeune femme vénéneuse et vénale est, d’après lui, parvenue à assassiner un homme riche qui venait de l’instituer son héritière sans que personne ne sache comment elle s’y est prise.

Pilote d’avion, Desdemona était derrière le manche de son appareil qui volait à haute altitude lorsque sa victime s’est mystérieusement écroulée.

Le rapport d’autopsie a conclu à une mort par arrêt du cœur...

Publications OXYMORON Éditions - Page 36 Couvld16Publications OXYMORON Éditions - Page 36 Couv-l10Publications OXYMORON Éditions - Page 36 Lta0510
Revenir en haut Aller en bas
chachakk
Sherlock Holmes
chachakk


Nombre de messages : 2188
Date d'inscription : 29/09/2014

Publications OXYMORON Éditions - Page 36 Empty
MessageSujet: Inspecteur Girard de André Charpentier   Publications OXYMORON Éditions - Page 36 EmptyLun 5 Déc - 12:48

Sortie de trois nouvelles enquêtes de l'inspecteur Girard d'André Charpentier. Toujours en numérique. Toujours 0.99 euro le titre.

J'ai été tuée par... :
Comment une jeune fille morte d’une balle dans le front sur une plage de Normandie et un homme abattu d’un projectile dans la nuque en forêt de Rambouillet, peuvent-ils avoir été assassinés en même temps par une arme retrouvée en plein champ situé à cinquante kilomètres dans les terres ?...

C’est ce que l’inspecteur GIRARD va devoir découvrir durant sa nouvelle enquête.

Ah ! Si la demoiselle avait eu le temps de terminer son message tracé dans le sable : « J’ai été tuée par... », la tâche aurait été bien plus facile pour le policier...

La minute tragique :

M. Brown, banquier de son état, est menacé par lettres. Un dénommé « L’Homme Rouge » lui réclame une forte somme qu’il promet de passer chercher directement dans son bureau dans quelques jours.

Pensant d’abord à une blague, M. Brown se ravise quand sa fiancée, une célèbre starlette, réceptionne une missive portant la même signature.

Il fait alors appel aux autorités pour assurer sa protection et découvrir l’identité de son persécuteur.

C’est l’inspecteur Girard qui est chargé de l’enquête.

Celui-ci met en place un service de sécurité pour l’arrivée du mystérieux individu.

Quand « L’Homme Rouge » s’annonce au secrétaire de M. Brown, les policiers se précipitent sur lui pour l’arrêter, provoquant un raffut attirant tout le monde, aussi bien employés que clients... sauf M. Brown qui est retrouvé mort, un couteau planté dans la poitrine.

La femme au loup d'or :
Alain Delval aurait dû écouter l’inspecteur GIRARD.

Le policier l’avait pourtant mis en garde contre cette femme mystérieuse et charmante portant un loup d’or, rencontrée dans un cabaret.

Mais l’attirance était trop forte. Et quand le serveur lui apporte un message de l’inconnue le priant, s’il veut la revoir, de se rendre jusqu’à une voiture proche et d’obéir à son chauffeur, Alain Delval n’hésite pas une seconde.

Cependant, quand le conducteur lui noue une écharpe sur les yeux puis lui lie les pieds et les mains, Alain Delval commence à regretter sa décision sans savoir encore dans quel guêpier il est venu se fourrer.
Publications OXYMORON Éditions - Page 36 Ig-jae10Publications OXYMORON Éditions - Page 36 Ig-lmt10Publications OXYMORON Éditions - Page 36 Ig-lfa10
Revenir en haut Aller en bas
chachakk
Sherlock Holmes
chachakk


Nombre de messages : 2188
Date d'inscription : 29/09/2014

Publications OXYMORON Éditions - Page 36 Empty
MessageSujet: Jim Paterson alias Mister Silence   Publications OXYMORON Éditions - Page 36 EmptyDim 18 Déc - 12:07

Sortie de trois nouvelles aventures de Jim Paterson alias Mister Silence de Louis de la Hattais.

Ce type a une sale tête ! :
À l’issue de l’échauffourée qui avait opposé Jim PATERSON alias « Mister Silence », sa femme Betty et leur ami Jurry à l’impitoyable Dug dans la villa des horreurs et de l’angoisse, les trois compères avaient éprouvé le besoin de savourer quelques jours de repos sur la côte clémente de la Floride, protégés par Crisby, un agent du FBI.

Alors qu’ils profitent de l’océan, du sable et du soleil, Crisby avertit Jim PATERSON qu’il vient d’apercevoir un type avec une sale tête s’inscrire dans le même hôtel qu’eux. Le bonhomme semblait très intéressé par le registre des arrivées...

Un peu plus tard, tous se rendent dans les cabines de plage pour se changer, mais Crisby ne sort pas de la sienne, il a été assassiné à l’aide d’un pistolet muni d’un silencieux...


Va te moucher... hé ! :
Décidé à se venger du terrible gangster Dug et de Death, le magicien hypnotiseur à sa solde, Jim PATERSON alias « Mister Silence », prend un repos mérité dans un hôtel en compagnie son épouse Betty, de son ami Jurry et de Jany, l’ex-comparse de Death qui, en échange d’une protection, a promis de livrer des secrets sur toute la bande.

Durant la nuit, alors que Jurry n’arrive pas à dormir, il s’approche de la chambre de Jany pour voir si tout se passe bien. Entendant des bruits, il frappe à la cloison, mais n’obtient aucune réponse.

En baissant la tête, il constate que du sang coule sous la porte...


Al Petit veut danser :

Il s’en passe de drôles à Hollywood !

Jim PATERSON alias « Mister Silence », présent dans la ville, s’en rend vite compte.

D’abord, l’assassinat d’un réalisateur douteux. Ensuite, le cambriolage de son coffre-fort dans une banque.

Puis, quand Jim PATERSON reçoit le message d’une starlette lui donnant rendez-vous dans un bar pour le renseigner sur ces événements, il a la surprise de voir rentrer dans l’établissement deux malabars à gueules patibulaires qui défouraillent à tout va...

Publications OXYMORON Éditions - Page 36 Jp0910Publications OXYMORON Éditions - Page 36 Jp0810Publications OXYMORON Éditions - Page 36 Jp1010
Revenir en haut Aller en bas
chachakk
Sherlock Holmes
chachakk


Nombre de messages : 2188
Date d'inscription : 29/09/2014

Publications OXYMORON Éditions - Page 36 Empty
MessageSujet: Le mort du Vendredi saint   Publications OXYMORON Éditions - Page 36 EmptyVen 20 Jan - 12:44

Un mois sans nouveauté, voilà qui est nouveau. Enfin, il était temps que des personnages et des récits débarquent dans le catalogue.

Sortie de « Le mort du Vendredi saint » de Jean-Toussaint Samat, une enquête du commissaire Maurice Levert. C'est toujours en numérique et disponible dans toutes les bonnes (et les mauvaises) librairies au prix de 2.99 euros.

Le mort du Vendredi saint :
Ce matin-là, mercredi 28 mars 1934, M. Normand, commissaire central de Marseille, avait fait appeler son collaborateur, Maurice Levert, muté depuis peu dans la cité phocéenne, « pour le mettre au courant d’une affaire ».

Depuis cinq ans, le jour du Vendredi saint, un personnage important est mystérieusement assassiné.

Le meurtrier fixe une carte sur la poitrine de ses victimes, à l’aide d’une épine de rosier, sur laquelle est inscrit : « JE VENGE MON DIEU ».

Les martyrs viennent d’horizons divers et ont pour seul point commun leur décès brutal.

Jusqu’ici, aucun indice n’a permis de comprendre de quelle façon le coupable avait agi et encore moins de trouver son identité.

Crimes mystiques ? Crimes de psychopathe ? Toujours est-il que le commissaire Levert n’a que quarante-huit heures pour éviter un nouveau drame et pour mettre la main sur le tueur des « morts du Vendredi saint »…
Publications OXYMORON Éditions - Page 36 Couv_c12
Revenir en haut Aller en bas
chachakk
Sherlock Holmes
chachakk


Nombre de messages : 2188
Date d'inscription : 29/09/2014

Publications OXYMORON Éditions - Page 36 Empty
MessageSujet: Jean Normand   Publications OXYMORON Éditions - Page 36 EmptyMer 25 Jan - 17:22

Première nouvelle collection de l'année, il était temps ! Elle est consacré aux récits de Jean Normand.
TRois premiers titres. Toujours en numérique et toujours à 0.99 euros.

Brelan d'As :
Fernand Sauval a été assassiné au petit matin au sortir du « Brelan d’As », un cercle de jeux.

L’inspecteur Vidrac est chargé d’une enquête simple... en apparence.

Car, près de la victime, un pistolet a été retrouvé. Sur la crosse de celui-ci, les initiales R. M. dénoncent son propriétaire, Robert Marvel, un joueur malchanceux ayant également passé la soirée au « Brelan d’As ».

Mais le policier est convaincu de l’innocence de ce dernier et sent que le patron du « Brelan d’As » cache quelque chose...


Le coup d'ongle :
La vieille Madame Tourel a été assassinée à coup de matraque pour lui voler ses bijoux de valeur.

La suspicion se porte immédiatement sur Sylvia Darol, future belle-fille de la victime, qui après avoir dîné avec Madame Tourel, est montée dans la chambre de celle-ci pour admirer les fameux joyaux.

La jeune femme étant une joueuse invétérée, l’inspecteur Jouvin, chargé de l’enquête, voit là un bon mobile au crime.

Pourtant, au sortir de l’interrogatoire, le policier, devant l’assurance de son interlocutrice, a bien du mal à croire en sa culpabilité.

Mais, si toutes les réponses de Sylvia Darol semblaient sincères, il est un sujet sur lequel Jouvin est certain qu’elle a menti : l’origine de son égratignure au cou...


Le cheveu blond :
Monsieur Maindrelle a été assassiné à coup de matraque durant la soirée, pour lui voler les quelques billets qu’il gardait sur lui.

La suspicion se porte immédiatement sur son neveu, Lavarde, un peintre sans le sou. La veille, il était venu lui réclamer de l’argent et avait soupé avec lui.

Mais l’inspecteur Foulon, chargé de l’enquête, découvre un cheveu blond près du corps qui le pousse à envisager l’hypothèse d’un crime de hasard et, surtout, à trouver un autre coupable.

Heureusement pour Foulon, il va pouvoir s’appuyer sur les carnets anthropométriques D.K.V. de la police...

Publications OXYMORON Éditions - Page 36 Jn0110Publications OXYMORON Éditions - Page 36 Jn0210Publications OXYMORON Éditions - Page 36 Jn0310
Revenir en haut Aller en bas
chachakk
Sherlock Holmes
chachakk


Nombre de messages : 2188
Date d'inscription : 29/09/2014

Publications OXYMORON Éditions - Page 36 Empty
MessageSujet: Un innocent coupable de Denis Decome   Publications OXYMORON Éditions - Page 36 EmptyJeu 9 Fév - 16:48

Vous l'attendiez tous avec impatience (enfin, au moins les deux trois qui ont lu les précédents) voici donc le nouvel opus de la saga « C.Q.F.D. » signée Denis Decome.
C'est disponible en numérique pour la modique somme de 4.99 euros et bientôt en papier.

disponible ici

Profitez-en pour plonger dans les précédentes aventures (faites vite, le premier opus et gratuit pour quelques jours pour fêter la sortie de celui-ci).

Un innocent coupable :
Dans la vie, surtout celle d’un détective, il faut toujours se méfier des évidences…

Aussi, quand un couple de voisins fraîchement installé se fout sur la gueule, j’aurais pu, comme tous les habitants du quartier, considérer qu’il ne s’agissait là que d’un exemple supplémentaire de la violence conjugale qui mine notre société.

Au pire, craindre un énième féminicide…

Mais mon sixième sens d’investigateur hors pair m’avait incité à ne jamais faire confiance ni à autrui ni aux truismes… et à démêler les monstres des victimes et les innocents des coupables même si, parfois, les coupables sont innocents et les innocents sont coupables…
Publications OXYMORON Éditions - Page 36 Cqfd0310
Revenir en haut Aller en bas
chachakk
Sherlock Holmes
chachakk


Nombre de messages : 2188
Date d'inscription : 29/09/2014

Publications OXYMORON Éditions - Page 36 Empty
MessageSujet: La Machine à Penser de Jacques Futrelle   Publications OXYMORON Éditions - Page 36 EmptyMer 1 Mar - 13:25

Allez, encore une nouvelle collection mais celle-ci est toute particulière au sein du catalogue d'OXYMORON Éditions.
Particulière déjà parce qu'il ne s'agit pas de textes écrits en langue française contrairement à la grande majorité des titres du catalogue (à part ceux de la série "Nick Carter" et "Nat Pinkerton").
Mais particulier surtout parce qu'il s'agit de textes traduits spécialement pour l'occasion et c'est un boulot bien plus chronophage que celui que je fais ordinairement sur les textes.

Mais j'estimais que ces textes (pour la plupart jamais parus en Français) méritaient d'être proposés aux lecteurs pour plusieurs raisons.
D'abord, il est utile de préciser que cette nouvelle collection « La Machine à Penser » va regrouper les enquêtes, les problèmes résolus par le professeur Augustus S. F. X. Van Dusen surnommé "The Thinking Machine" dans la langue d'origine de son auteur, Jacques Futrelle, qui contrairement à ce que son nom laisse penser n'était pas français mais américain.
Outre le fait d'avoir écrit une cinquantaine d'enquêtes pour son personnage récurrent et quelques romans policier, Jacques Futrelle est surtout connu pour être mort à bord du Titanic, voyage auquel son épouse a survécu en sauvant une partie des derniers écrits de son mari, dont des enquêtes de La Machine à Penser.

Bref, un projet chronophage, donc, mais exaltant et qui mérite d'être découvert. Aussi je vous encourage à soutenir ce projet en l'évoquant autour de vous (vous pouvez aussi acheter dix exemplaires de chaque recueil publiés, ce qui ne sert à rien, puisqu'un seul suffit pour la lecture, sauf à m'enrichir et ça, ce serait cool depuis que j'attends ça).

Plus sérieusement, les titres allant de 30 minutes à presque 2h00 de lecture, ils seront regroupés, en recueil comprenant un, deux ou trois titres en fonction de la taille de ceux-ci.
Les premiers recueil regrouperont des textes inédits en français (une 20aine de titres ont été traduit au cours du siècle passé), les autres seront retraduits pour l'occasion (notamment ceux traduits par Michel Epuy qui a plus fait un travail d'adaptation que de traduction).
Les textes ne seront pas réédités dans l'ordre de première publication pour des raisons de cohérences et de praticité (l'auteur contant les origines du surnom du professeur ou bien la rencontre des deux principaux protagonistes bien après les premières histoires)...

Le premier tome est offert, les autres seront disponibles pour la modique somme de 0.99 euros. : ICI

La Machine à Penser :

Jamais un être au physique aussi insignifiant n’avait inspiré autant de respect pour ses nombreux diplômes – docteur en philosophie, en droit, en médecine... – et son incroyable capacité à résoudre les plus grands mystères que le professeur Augustus S. F. X. Van Dusen.

Malgré sa petite taille, sa maigreur, ses rides, son énorme tête et son immense front surmonté d’un casque de cheveux jaune paille, ses grosses lunettes derrière lesquelles des yeux bleus continuellement plissés vous observent sans ménagement, son caractère grincheux et sa façon de vous parler sans ambages, le professeur Augustus S. F. X. Van Dusen en imposait tant qu’on le surnommait « La Machine à Penser ».

Sa logique implacable lui valait d’être souvent dérangé par la police ou par le journaliste Hutchinson Hatch pour les aider à découvrir la clé d’énigmes indéchiffrables.

Il interrompt alors de mauvaise grâce ses expériences, accepte de quitter son laboratoire pour apporter les réponses aux questions bien que la plupart du temps, il lui suffit, pour cela, de prendre connaissance des divers éléments de l’affaire, n’hésitant pas à envoyer le reporter les chercher à sa place.

En effet, pour lui, un crime n’est qu’une équation parmi tant d’autres, qui trouve sa solution par un examen minutieux des différentes données et un simple calcul.

Car, comme il aime à le répéter : « Deux et deux font quatre. Jamais parfois, ou quelques fois, mais toujours quatre ! »



Le professeur Augustus S. F. X. Van Dusen, alias « La Machine à Penser », est un personnage créé par l’écrivain américain Jacques FUTRELLE.

Il apparaît en 1905 et résout une cinquantaine de « problèmes » avant que son auteur ne disparaisse au petit matin du 15 avril 1912 dans les eaux glacées de l’océan Atlantique Nord dans le naufrage du « Titanic » sur lequel il avait embarqué avec son épouse pour rentrer d’un voyage en Europe.

Sa femme, Lily May PEEL, survécut à la catastrophe en montant dans un canot de sauvetage, emportant avec elle une partie des derniers manuscrits de son mari, dont quelques-uns des « problèmes » de « La Machine à Penser » qu’il avait écrits durant son ultime périple.

Si quelques récits furent traduits en français depuis, la grande majorité demeurait, jusqu’alors inaccessible aux lecteurs francophones.

Ce n’est plus le cas désormais...
Publications OXYMORON Éditions - Page 36 Couvlm25Publications OXYMORON Éditions - Page 36 Couvlm24Publications OXYMORON Éditions - Page 36 Couvlm26
Revenir en haut Aller en bas
Maciste
Zigomar
Maciste


Nombre de messages : 6168
Age : 54
Localisation : Beaujolais et Coutançais
Date d'inscription : 10/10/2007

Publications OXYMORON Éditions - Page 36 Empty
MessageSujet: Re: Publications OXYMORON Éditions   Publications OXYMORON Éditions - Page 36 EmptyJeu 2 Mar - 10:31

Bravo pour cette initiative!
Pour ceux qui lisent l'anglais (ce qui est toujours préférable à une traduction, même excellente), les textes de Futrelle étant dans le domaine public, sont facilement trouvables en version numérique!
Revenir en haut Aller en bas
https://www.le-rayon-populaire.com
chachakk
Sherlock Holmes
chachakk


Nombre de messages : 2188
Date d'inscription : 29/09/2014

Publications OXYMORON Éditions - Page 36 Empty
MessageSujet: Re: Publications OXYMORON Éditions   Publications OXYMORON Éditions - Page 36 EmptyJeu 2 Mar - 11:55

Maciste a écrit:
Bravo pour cette initiative!
Pour ceux qui lisent l'anglais (ce qui est toujours préférable à une traduction, même excellente), les textes de Futrelle étant dans le domaine public, sont facilement trouvables en version numérique!

Je te remercie pour l'encouragement.
Effectivement, les textes originaux sont accessibles même si le site consacré à Jacques Futrelle n'est plus en ligne depuis 2016, il me semble.
En découvrant ce personnage, j'ai été très surpris qu'il soit si peu présent en France et que la grande majorité des textes soit inédite chez nous. Raison pour laquelle je me suis lancé dans cette lourde tâche.
Revenir en haut Aller en bas
Maciste
Zigomar
Maciste


Nombre de messages : 6168
Age : 54
Localisation : Beaujolais et Coutançais
Date d'inscription : 10/10/2007

Publications OXYMORON Éditions - Page 36 Empty
MessageSujet: Re: Publications OXYMORON Éditions   Publications OXYMORON Éditions - Page 36 EmptyJeu 2 Mar - 13:24

Losfeld a publié un recueil de 13 nouvelles en 1999; et auparavant, une demi-douzaine avaient été traduites dans divers n° de "Mystère Magazine"; et quelques-unes publiées dans des collections destinées à la jeunesse (Hatier et Syros Jeunesse)!
C'est peu, effectivement, pour un auteur bien connu des amateurs dans le domaine anglo-saxon.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.le-rayon-populaire.com
chachakk
Sherlock Holmes
chachakk


Nombre de messages : 2188
Date d'inscription : 29/09/2014

Publications OXYMORON Éditions - Page 36 Empty
MessageSujet: Re: Publications OXYMORON Éditions   Publications OXYMORON Éditions - Page 36 EmptyVen 3 Mar - 12:05

Maciste a écrit:
Losfeld a publié un recueil de 13 nouvelles en 1999; et auparavant, une demi-douzaine avaient été traduites dans divers n° de "Mystère Magazine"; et quelques-unes publiées dans des collections destinées à la jeunesse (Hatier et Syros Jeunesse)!
C'est peu, effectivement, pour un auteur bien connu des amateurs dans le domaine anglo-saxon.

Oui, je possède une réédition de ce recueil. Pour les Mystère Magazine, j'ai fais une demande sur le forum et j'ai eu une copie de la nouvelle dans le premier numéro.
Pour les publications jeunesse, une des deux (je crois qu'il y en a que deux), l'enlèvement de bébé Blake, est déjà dans le recueil de 13 enquêtes.
Il existe aussi des traductions de l'écrivain Suisse Michel Epuy, mais celle-ci sont adaptées à la Suisse pour les journaux. Le professeur change de nom (dans un recueil publié ensuite, je crois qu'il s'appelle Bajolin), le journaliste change de prénom et travail pour un journal de Genève, et tous les lieux changent de noms.

Dans tous les cas, quand j'aborderai les titres déjà traduits, je ferai une nouvelle traduction.
Revenir en haut Aller en bas
chachakk
Sherlock Holmes
chachakk


Nombre de messages : 2188
Date d'inscription : 29/09/2014

Publications OXYMORON Éditions - Page 36 Empty
MessageSujet: Re: Publications OXYMORON Éditions   Publications OXYMORON Éditions - Page 36 EmptyLun 6 Mar - 16:14

Sortie d'un nouveau tome des enquêtes de La Machine à Penser de Jacques Futrelle ainsi que de deux récits d'aventures de Charles Richebourg.
C'est toujours en numérique et chacun est disponible pour la modique somme de 0.99 euro.

La Machine à Penser Tome 3 :
Contient :

*8* La Machine à Penser dans une affaire domestique

*9* Le cambriolage de la Ralston National Bank


Nancy de Portsmouth :
Tim Slack, un jeune marin anglais, refuse d’embarquer sur le « Tasmania » malgré la place enviable qui l’attend sur le navire.

Une bonne paie, un équipage sympathique, un voyage vers les plus belles contrées du monde, de quoi le changer de son quotidien pouilleux.

Et Tim Slack se serait laissé facilement convaincre si, dans les destinations prévues, il n’y avait pas l’île de Bali.

Car, Mary de Newcastle, surnommée « La sorcière de la Tyne », lui a prédit, deux ans auparavant, qu’il serait un jour pendu pour l’amour d’une fille de Bali...

Mais Tim Slack apprendra à ses dépens que « nul n’échappe à son destin »...


Les fantômes de Downcaster :
Le riche américain Josuah Harrisson est ravi de pouvoir louer un véritable manoir écossais, celui de lord Downcaster. Comble pour son bonheur, le bien est censé être hanté par un ancêtre du propriétaire.

Après rénovation des lieux, Josuah Harrisson organise une somptueuse fête bien arrosée.

Durant la nuit, tandis que ses invités se reposent dans leurs chambres, les couloirs sont arpentés non pas par un fantôme, mais par plusieurs... en tout cas, trop pour qu’ils soient tous d’honnêtes revenants...

Publications OXYMORON Éditions - Page 36 Couvlm27Publications OXYMORON Éditions - Page 36 Couvnd10Publications OXYMORON Éditions - Page 36 Couvlf15
Revenir en haut Aller en bas
chachakk
Sherlock Holmes
chachakk


Nombre de messages : 2188
Date d'inscription : 29/09/2014

Publications OXYMORON Éditions - Page 36 Empty
MessageSujet: La Machine à Penser de Jacques Futrelle   Publications OXYMORON Éditions - Page 36 EmptyVen 24 Mar - 12:39

Sortie d'un quatrième Tome des enquêtes du Professeur Augustus S. F. X. Van Dusen alias La Machine à Penser.
Toujours en numérique. Toujours 0.99 euro.

La Machine à Penser - Tome 4 :
Contient :

*10* Le mystère de la grande auto



Jamais un être au physique aussi insignifiant n’avait inspiré autant de respect pour ses nombreux diplômes – docteur en philosophie, en droit, en médecine... – et son incroyable capacité à résoudre les plus grands mystères que le professeur Augustus S. F. X. Van Dusen.

Malgré sa petite taille, sa maigreur, ses rides, son énorme tête et son immense front surmonté d’un casque de cheveux jaune paille, ses grosses lunettes derrière lesquelles des yeux bleus continuellement plissés vous observent sans ménagement, son caractère grincheux et sa façon de vous parler sans ambages, le professeur Augustus S. F. X. Van Dusen en imposait tant qu’on le surnommait « La Machine à Penser ».

Sa logique implacable lui valait d’être souvent dérangé par la police ou par le journaliste Hutchinson Hatch pour les aider à découvrir la clé d’énigmes indéchiffrables.

Il interrompt alors de mauvaise grâce ses expériences, accepte de quitter son laboratoire pour apporter les réponses aux questions bien que la plupart du temps, il lui suffit, pour cela, de prendre connaissance des divers éléments de l’affaire, n’hésitant pas à envoyer le reporter les chercher à sa place.

En effet, pour lui, un crime n’est qu’une équation parmi tant d’autres, qui trouve sa solution par un examen minutieux des différentes données et un simple calcul.

Car, comme il aime à le répéter : « Deux et deux font quatre. Jamais parfois, ou quelques fois, mais toujours quatre ! »



Le professeur Augustus S. F. X. Van Dusen, alias « La Machine à Penser », est un personnage créé par l’écrivain américain Jacques FUTRELLE.

Il apparaît en 1905 et résout une cinquantaine de « problèmes » avant que son auteur ne disparaisse au petit matin du 15 avril 1912 dans les eaux glacées de l’océan Atlantique Nord dans le naufrage du « Titanic » sur lequel il avait embarqué avec son épouse pour rentrer d’un voyage en Europe.

Sa femme, Lily May PEEL, survécut à la catastrophe en montant dans un canot de sauvetage, emportant avec elle une partie des derniers manuscrits de son mari, dont quelques-uns des « problèmes » de « La Machine à Penser » qu’il avait écrits durant son ultime périple.

Si quelques récits furent traduits en français depuis, la grande majorité demeurait, jusqu’alors inaccessible aux lecteurs francophones.

Ce n’est plus le cas désormais...

Publications OXYMORON Éditions - Page 36 Couvlm28
Revenir en haut Aller en bas
chachakk
Sherlock Holmes
chachakk


Nombre de messages : 2188
Date d'inscription : 29/09/2014

Publications OXYMORON Éditions - Page 36 Empty
MessageSujet: Re: Publications OXYMORON Éditions   Publications OXYMORON Éditions - Page 36 EmptyMar 28 Mar - 13:47

Sortie du Tome 5 des enquêtes du Professeur Augustus S. F. X. Van Dusen alias La Machine à Penser de Jacques Futrelle.
Sortie d'un nouveau « Le Récit Policier », signé René Poupon.
Sortie d'un nouveau « Les Trois As » signé Yves Dermèze.

Toujours en numérique et chaque titre disponible pour la modique somme de 0.99 euro

La Machine à Penser - Tome 5 :
Contient :

*11* Le problème de la cordelette nouée

*12* L'enlèvement de Bébé Blake, millionnaire



L'homme en blanc :
Le journaliste Étienne Marsant est chargé d’écrire, pour son journal, un article sur les « meurtres en blanc », une série d’assassinats par étranglement de femmes vêtues de blanc.

Mais, étant cantonné chez lui à cause d’une sévère foulure, c’est par la procuration de son ami Gendrin qu’il suit l’affaire.

Tandis qu’il vient de dicter son « papier » à son rédacteur par téléphone, celui-ci, à peine raccroché, se met à sonner.

Au bout du fil, une jeune dame prétendant connaître le nom de l’assassin veut le rencontrer dans un café qu’il fréquente...


Une ombre dans la nuit :
Arthur Liénon, sous-chef de la police de Sûreté, ne se doutait pas, quand lui fut confiée l’enquête sur l’assassinat d’un ancien agent de la police secrète de Moscou, qu’en résolvant cette affaire, il s’attirerait à la fois la gloire et le plus grand des malheurs.

Il faut reconnaître que la lutte contre un ennemi aussi dangereux et fort que celui auquel il allait être confronté n’était pas une sinécure... surtout lorsqu’on n’est pas uniquement animé par le désir de justice...

Publications OXYMORON Éditions - Page 36 Couvlm29Publications OXYMORON Éditions - Page 36 Lta0610Publications OXYMORON Éditions - Page 36 Couvuo10
Revenir en haut Aller en bas
chachakk
Sherlock Holmes
chachakk


Nombre de messages : 2188
Date d'inscription : 29/09/2014

Publications OXYMORON Éditions - Page 36 Empty
MessageSujet: La Machine à Penser de Jacques Futrelle   Publications OXYMORON Éditions - Page 36 EmptyMer 29 Mar - 17:31

Dans la foulée, sortie d'un Tome 6 des enquêtes du Professeur Augustus S. F. X. Van Dusen alias La Machine à Penser de JAcques Futrelle.
Toujours en numérique. Toujours 0.99 :

Tome 6 :
Contient :
13 - Le problème du bateau à moteur
14 - Le problème de la rose rouge
Publications OXYMORON Éditions - Page 36 Couvlm30
Revenir en haut Aller en bas
chachakk
Sherlock Holmes
chachakk


Nombre de messages : 2188
Date d'inscription : 29/09/2014

Publications OXYMORON Éditions - Page 36 Empty
MessageSujet: Re: Publications OXYMORON Éditions   Publications OXYMORON Éditions - Page 36 EmptyJeu 13 Avr - 17:18

Je vous passe la sortie du 7ème Tome des enquêtes de La Machine à Penser, que vous pouvez retrouver sur toutes les librairies, pour vous faire part de la sortie d'une nouvelle collection « LES PETITS POLARS D'ANTAN » consacrée aux... polars, bien évidemment, mais pas ceux d'aujourd'hui, mais ceux d'antan...

Le premier titre à sortir est « Un poignard dans la nuit » de René Byzance. C'est en numérique et c'est disponible pour la modique somme de 0.99 euro.

Un poignard dans la nuit :
La curiosité est un vilain défaut !

Sylvain Forêt, tennisman et professeur de bridge, va l’apprendre à ses dépens.

C’est en voulant découvrir pourquoi ses amis et partenaires de cartes ont refusé, dans une gêne évidente, de passer la soirée de Pâques avec lui et sa fiancée, qu’il se rend chez les Muray où toute la bande a coutume de se réunir.

Face à la réticence du vieux domestique, Sylvain force l’entrée : il ne manque que lui autour des tables de jeu.

Énervé et déçu, il décide de s’incruster et de regarder les autres taper le carton.

À son grand étonnement, chacun commet des erreurs qui leur sont inhabituelles, comme s’ils n’étaient pas concentrés sur la partie.

Soudain, la lumière s’éteint.

Quand elle se rallume quelques minutes plus tard, Sylvain constate que l’une des participantes a été poignardée en plein cœur…
Publications OXYMORON Éditions - Page 36 Updln10
Revenir en haut Aller en bas
chachakk
Sherlock Holmes
chachakk


Nombre de messages : 2188
Date d'inscription : 29/09/2014

Publications OXYMORON Éditions - Page 36 Empty
MessageSujet: Re: Publications OXYMORON Éditions   Publications OXYMORON Éditions - Page 36 EmptySam 29 Avr - 22:16

Sortie de trois nouveaux romans policiers dans la collection « Les Petits Romans Policiers d'Antan ».

La chance de l'inspecteur Masson :
Pendant la Seconde Guerre mondiale, l’inspecteur Masson, un jeune homme timide et manquant de confiance, est envoyé en Normandie pour enquêter sur la mort d’un commis voyageur après qu’il ait percuté un arbre au volant de sa voiture.

Quand il apprend la nouvelle à Jean-Claude Rondel, son ami journaliste, avec lequel il a rendez-vous avant son départ, ce dernier décide de l’accompagner, car il connaît le médecin ayant pratiqué l’examen du cadavre...

Il profite du voyage en train pour encourager le policier et le convaincre que se présente enfin à lui la chance de démontrer son talent.

Et du talent, il va en falloir à l’inspecteur Masson pour démêler toute cette histoire...


L'Anneau de Platine :
Monsieur Loisel, un riche industriel vieillissant, est enfin parvenu à convaincre Mademoiselle Trémoise, une championne de tennis, d’accepter de l’épouser.

Afin d’orner d’un tableau de choix le studio de l’hôtel particulier qu’il fait aménager pour l’occasion, il a demandé à Cérans, un artiste peintre renommé, l’honneur et la faveur d’exécuter le portrait de sa promise.

À quelques jours du mariage, s’étonnant que la toile ne soit pas encore terminée, il se rend à l’atelier pour aller chercher son amour et discuter avec l’artiste peintre.

Mais, à son arrivée, le domestique lui annonce qu’il vient juste de rentrer et qu’il n’a trouvé personne, ni son maître ni le modèle de celui-ci...

M. Loisel décide alors d’attendre dans la bibliothèque le retour de Cérans. Là, il remarque un coffre du couvercle duquel dépasse l’écharpe que portait Mademoiselle Trémoise.


Le suicidé de la rue Jacob :
Il était évident que M. Wladimir d’Ormoy était mort...

Il l’était autant qu’il s’était suicidé...

C’était du moins ce que pensait le médecin appelé chez monsieur d’Ormoy pour constater le décès.

C’était également l’avis du commissaire de Police et du juge d’instruction...

L’affaire n’aurait pas été plus loin sans la présence d’un étrange personnage qui accompagnait le magistrat.

Le vieillard, au regard vif, vêtu avec une sobre élégance et portant à la boutonnière la rosette de la Légion d’honneur, répondait au nom de Nauville.

Et ce n’était pas un doute qu’il avait émis en évoquant un meurtre, mais une certitude... certitude qu’il s’engageait à démontrer... ainsi qu’à découvrir le mobile du crime et l’identité de l’assassin...

En ouvrant le bahut, il ne peut réprimer un cri d’effroi, à l’intérieur gît le corps sans vie de la jeune femme.

Publications OXYMORON Éditions - Page 36 Lcdlim10Publications OXYMORON Éditions - Page 36 Ladp10Publications OXYMORON Éditions - Page 36 Lsdlrj10
Revenir en haut Aller en bas
chachakk
Sherlock Holmes
chachakk


Nombre de messages : 2188
Date d'inscription : 29/09/2014

Publications OXYMORON Éditions - Page 36 Empty
MessageSujet: La vie est une lente agonie... de Denis Decome   Publications OXYMORON Éditions - Page 36 EmptySam 29 Avr - 22:20

Sortie du roman noir « La vie est une lente agonie... » de Denis Decome.

Disponible un peu partout pour la modique somme de 2.49 euros.

La vie est une lente agonie... :
Parfois, il suffit de peu de choses pour bouleverser le destin d’une personne.

Un mot ou un geste risque de déclencher un chaos intérieur qui engendrera une série d’actes dont on se serait cru incapable.

Si cette révolution peut être bénéfique, elle menace aussi de générer de grands malheurs, d’intenses douleurs...

Quand un combat collectif se mue en rébellion personnelle, un homme habitué à courber l’échine plonge dans la violence et le sang.

N’ayant plus rien à perdre, mais surtout plus rien à gagner, il prend alors conscience qu’en attendant sa mort, sa vie est une lente agonie...



Un roman noir, brutal, sanglant et désenchanté. Un uppercut qui laissera le lecteur chancelant...

Publications OXYMORON Éditions - Page 36 Lveula10
Revenir en haut Aller en bas
chachakk
Sherlock Holmes
chachakk


Nombre de messages : 2188
Date d'inscription : 29/09/2014

Publications OXYMORON Éditions - Page 36 Empty
MessageSujet: Re: Publications OXYMORON Éditions   Publications OXYMORON Éditions - Page 36 EmptyMar 9 Mai - 17:20

Sortie de « L'homme de Durango » de Paul Max dans la collection « Polareke ». C'est en numérique et dispo pour 2.49 euros

Sortie de « Nous étions quatre » de Maurice Lambert dans la collection « Les Petits Polars d'Antan ». C'est en numérique et dispo pour 2.49 euros.

Sortie de « L'assassin opère le samedi » de Maurice Lambert dans la collection « Maurice Lambert ». C'est en numérique et dispo pour 0.99 euro.


L'homme de Durango :
À Bilbao, durant la nuit, le gardien d’un immeuble en construction est poignardé à mort.

Le lendemain soir, après une enquête sommaire, une reconstitution est organisée.

Alors que les autorités remarquent, contre la palissade, des cartouches de dynamite absentes pendant les premières investigations, un policier venant tout droit de Durango, lui, ne s’intéresse qu’à une conduite intérieure rouge garée non loin, depuis la veille.

Plus étrange encore, le médecin ayant constaté le décès de la victime ne s’est pas présenté et demeure introuvable.

Mais ce dernier mystère va vite être résolu par l’homme de Durango qui découvre, dans la malle de la voiture, le corps sans vie du fameux docteur... et celui de son épouse...


Nous étions quatre :
Nous étions quatre ! Quatre célibataires endurcis, amis de longue date, qui se réunissaient régulièrement dans un chalet en pleine forêt pour laisser libre cours à leur passion commune : la chasse.

Mais, ce triste matin, en Sologne, nous n’étions plus que trois, notre hôte, qui était également le plus riche de la bande, était mort, d’une balle dans la tête, durant la nuit.

Difficile de croire au suicide quand l’arme est introuvable...

Et je n’avais pas besoin de mon expérience de policier pour savoir qu’il s’agissait d’un crime puisque le projectile avait été tiré avec mon revolver, que j’avais retrouvé, à sa place, dans ma veste au petit matin.

Ce meurtre, dont je devenais le coupable idéal, avait-il rapport avec la conversation sur le Diable initiée, la veille au soir, par la victime ? Ou à l’apparition quasi fantomatique d’un trimardeur ?

L’assassin était-il à chercher parmi les survivants du quatuor ?

Il me fallait répondre à ces questions avant que les doutes de la Justice ne s’abattent inéluctablement sur moi...


L'assassin opère le samedi :

Un assassin terrorise Paris en tuant des personnes au hasard le samedi soir.

Le commissaire Garnel chargé de l’enquête peine à trouver des indices et les victimes se succèdent au grand dam de ses supérieurs et du public.

Bientôt, un témoignage vient le guider : une jeune fille a surpris le criminel et l’a suivi jusqu’à un immeuble abritant une ligue de vertu.

Le bâtiment est habité par une femme et quatre hommes parmi lesquels, le commissaire Garnel en est certain, se cache le coupable...

Publications OXYMORON Éditions - Page 36 Lhdd10Publications OXYMORON Éditions - Page 36 Neq10Publications OXYMORON Éditions - Page 36 Ml0510
Revenir en haut Aller en bas
chachakk
Sherlock Holmes
chachakk


Nombre de messages : 2188
Date d'inscription : 29/09/2014

Publications OXYMORON Éditions - Page 36 Empty
MessageSujet: Michel Vaudreuil de Claude Ascain   Publications OXYMORON Éditions - Page 36 EmptyVen 12 Mai - 21:16

Il était temps. Sortie de nouveaux épisodes de la série d'espionnage « Michel Vaudreuil » de Claude Ascain.
C'est toujours numérique et les épisodes sont disponibles pour la modique somme de 1.49 euro.

La toile d'araignée :
Loupkaritz, dangereux espion ennemi qui donne du fil à retordre au contre-espionnage depuis longtemps a été repéré en France.

Michel VAUDREUIL, agent du Deuxième Bureau en est certain, la présence de ce redoutable adversaire a rapport avec le gaz mortel que tente de mettre au point le professeur Manroy, un scientifique revêche, qui vit retiré dans une propriété isolée.

Le hasard lui ayant permis de rencontrer l’inventeur quelques jours auparavant, Michel VAUDREUIL décide de profiter de ce premier contact pour pénétrer à nouveau dans les murs du professeur Manroy sans se douter qu’il s’apprête à se jeter dans la gueule du loup...

Le bijoutier de Berlin :
La fameuse bayadère hindoue, Vania-Thé, en tournée en Allemagne, est au centre de toutes les attentions du baron von Sirtos qui a jeté son dévolu sur elle.

Et s’il est fier de voir la danseuse répondre favorablement à sa cour, c’est qu’il ignore qu’elle fait partie du Deuxième Bureau et qu’elle est chargée de récupérer un document important en possession du noble.

Pour l’aider dans sa mission, elle peut compter sur la présence de Michel VAUDREUIL qui gravite autour d’elle sous les apparences d’un inoffensif joaillier.

Mais, Rauchnitz, l’homme de main de von Sirtos, se méfie de la belle artiste et décide de la surveiller étroitement, ainsi que cet étrange bijoutier de Berlin...

Publications OXYMORON Éditions - Page 36 Mv0510Publications OXYMORON Éditions - Page 36 Mv0610
Revenir en haut Aller en bas
chachakk
Sherlock Holmes
chachakk


Nombre de messages : 2188
Date d'inscription : 29/09/2014

Publications OXYMORON Éditions - Page 36 Empty
MessageSujet: Re: Publications OXYMORON Éditions   Publications OXYMORON Éditions - Page 36 EmptySam 10 Juin - 22:27

Oupss, j'ai oublié de signaler plein de sorties...

Allez, zou :

Affaire de Famille (de Maurice Lambert) :
Le commissaire Garnel n’aurait su dire pourquoi il avait mis dans sa poche cette lettre anonyme au lieu de la classer. Celle-ci avançait que la mort jugée naturelle par embolie de monsieur Mildieu cachait en fait un meurtre.

Le policier ne pouvait non plus expliquer ce qui le poussa à assister aux obsèques de feu Mildieu puis à interroger les proches du défunt ainsi que la concierge.

Par contre, Garnel avait une bonne raison de poursuivre ses investigations après qu’une autre missive le traita de fieffé enquêteur.

Mais si le but était d’identifier et d’arrêter le corbeau, il ne se doutait pas qu’il allait fourrer son nez dans une tragique affaire de famille...


Le chacal (de Claude Ascain) :
Michel VAUDREUIL, agent du Deuxième Bureau, au volant de sa voiture, roule une petite roue de campagne. Aux abords d’un bois, il est arrêté par un paysan lui demandant d’aller chercher les gendarmes, car il vient de trouver un corps non loin.

Avant de prévenir les autorités, Michel VAUDREUIL tient à vérifier si la victime est encore vivante.

Sur place, il découvre une automobile encastrée dans un arbre et à côté de la carcasse, un homme, probablement éjecté au moment de la collision.

Rapidement, il doute de l’aspect accidentel du décès.

Et, en fouillant autour du véhicule, il repère une bague avec un chaton d’onyx sur laquelle est gravée la tête d’un animal... un chacal.

Le bijou appartiendrait-il au tristement célèbre terroriste international surnommé « Le Chacal » ?

Michel VAUDREUIL en est persuadé...


L'as de trèfle (de Maurice Lambert) :
Arsène Soumm, obscur petit employé dans une société d’export, las de son maigre salaire et de son existence rangée, décide de changer de vie en se « faisant » détective.

Dans son esprit, il se voit déjà résoudre la double énigme touchant le richissime couple anglais Born : le vol de la broche de diamants noirs « L’As de Trèfle », suivi de la mort mystérieuse du mari...

Mais la tâche sera d’autant plus ardue que la police officielle et un célèbre inspecteur de Scotland Yard sont sur l’affaire...

Si on ne s’improvise pas enquêteur privé, parfois, la chance et les aléas peuvent compenser un déficit de perspicacité...


Le crime du Parc Monceaux (de Alexandre Mercereau):
En janvier 1849, pour fêter l’achèvement de son hôtel, le Comte de N... offre un dîner de remerciement à ses entrepreneurs et à leurs principaux ouvriers.

Ensuite, comme chaque soir, il s’en va à son Cercle, laissant femme et enfants dans leur nouvelle demeure.

À son retour, il découvre les corps de son épouse, de ses deux chérubins et de leur nounou, sans vie, les crânes fracassés, leurs visages en bouillie...


Le secret de la Dame Noire (de Maurice Boué) :
Gabriel Noisy, un jeune peintre parisien, achète à vil prix une demeure sur la côte bretonne, un peu à l’écart du port de Morgat.

La réputation de « maison hantée » du bien n’a pas rebuté l’artiste.

Pourtant, il ne tarde pas à entendre des bruits insolites sans parvenir à en déterminer la cause.

Bientôt, il surprend, la nuit, des silhouettes humaines semblant creuser une fosse autour de chez lui.

Intrigué, apeuré, il fait appel à son ami Georges Morlon, un baroudeur à l’esprit perspicace et investigateur.

Tous deux vont monter la garde sans se douter que leurs découvertes les plongeront dans l’aventure la plus extraordinaire et dangereuse qu’ils n’aient jamais vécue...


À corps perdus (de J.A. Flanigham) :
Les amitiés cachent parfois de lourds secrets qui modifient la donne.

On peut connaître quelqu’un depuis des années, depuis toujours, presque, et se rendre compte, finalement, qu’il ou elle n’est pas celui ou celle que l’on croyait.

Mais quand les destins pervertis de trois personnes s’entrecroisent, il y a de fortes chances que cela se termine dans le drame et le sang...


La vengeance du mort (de Georges Grison) :
M. et Mme de Brunvillers mènent une vie luxueuse et heureuse depuis leur mariage quelques années auparavant.

Mais un événement va assombrir leur existence.

Pendant d’une soirée mondaine, Mme de Brunvillers s’évanouit en apercevant un homme ressemblant étrangement au commandant Hugues de Farge, son ancien époux mort subitement d’une mystérieuse maladie quand elle n’avait que vingt ans.

Le lendemain, M. de Brunvillers l’accompagne au Bois de Boulogne pour qu’elle s’aère. Elle y croise à nouveau le même personnage.

Les jours suivants, les apparitions se multiplient, mettant en péril la santé mentale de la jeune femme...
Publications OXYMORON Éditions - Page 36 Ml0610Publications OXYMORON Éditions - Page 36 Mv0710Publications OXYMORON Éditions - Page 36 Ladt10Publications OXYMORON Éditions - Page 36 Lcdpm10Publications OXYMORON Éditions - Page 36 Bk0710Publications OXYMORON Éditions - Page 36 Couvac11Publications OXYMORON Éditions - Page 36 Couvlv12


Revenir en haut Aller en bas
chachakk
Sherlock Holmes
chachakk


Nombre de messages : 2188
Date d'inscription : 29/09/2014

Publications OXYMORON Éditions - Page 36 Empty
MessageSujet: Les aventures de Bill Disley   Publications OXYMORON Éditions - Page 36 EmptySam 10 Juin - 22:31

Et, dans la foulée, une toute nouvelle collection... enfin, nouvelle, oui, mais pas les personnages puisqu'il s'agit de la réédition de la collection « Les aventures de Bill Disley » de J.A. Flanigham.
C'est toujours en numérique et les épisodes seront dispos pour 2.49 euros.

Sortie du premier épisode :

L'aventure se joue la nuit :
Quand Bill DISLEY, le célèbre journaliste, reçoit l’appel de son ami l’inspecteur Martin de Scotland Yard pour le convier à la taverne des « Trois Corbeaux » où un meurtre étrange vient d’être commis, il était loin de penser qu’il plongerait dans une affaire complexe, aux multiples ramifications, durant laquelle lui et son acolyte Jeff allaient risquer leurs peaux.

Mais si Bill DISLEY, reporter de renom, avait su ce qui l’attendait, il n’aurait pas refusé l’invitation tant pour lui l’aventure est une raison dangereuse de vivre...
Publications OXYMORON Éditions - Page 36 Labd0110
Revenir en haut Aller en bas
chachakk
Sherlock Holmes
chachakk


Nombre de messages : 2188
Date d'inscription : 29/09/2014

Publications OXYMORON Éditions - Page 36 Empty
MessageSujet: Une certaine Priscilla Smith de J.A. Flanigham   Publications OXYMORON Éditions - Page 36 EmptyMer 21 Juin - 17:13

Sortie des épisodes 2 et 3 de « Les aventures de Bill Disley » de J.A. Flanigham. C'est toujours en numérique et disponible pour la modique somme de 1.99 euro.

Bagarres autour de l'atome :
Pas de pitié pour les agents secrets... C’est la loi fatale à laquelle échappent rarement espions et agents de contre-espionnage.

Autour de l’usine de Brentwood – là où l’on scrute les mystères de l’atome –, le combat dans l’ombre s’est engagé...

Quel visage prendra Krals, l’ancien chef d’espionnage nazi ?...

Jane Screw, seule capable de le dénoncer paiera de sa vie son secret et ne pourra mener à bien sa mission...

Mary, douce, fragile, inhabituée à la rude et sournoise guerre de l’espionnage, parviendra-t-elle à échapper aux griffes des agents ennemis ?

Le bouleversant visage de Madeline domine l’action par sa pathétique personnalité... Dans l’enfer des cachots de la Gestapo, elle aussi a connu Krals...

Mais quel jeu joue Madeline ?

Et Bill DISLEY, trop humain, ne perdra-t-il pas, avec un peu de sa lucidité, de son habituelle adresse ?

Seul Jeff, toujours fidèle à son énorme bon sens et à son amour du whisky ne se départira pas de son habituelle placidité...

Mais que de bagarres dont l’atome sera l’enjeu...


Une certaine Priscilla Smith :
Meurtres, bagarres, trafics d’armes...

Autour de l’assassinat de Priscilla Smith se greffent de bien ténébreuses histoires.

Qui est, quels sont les coupables ?

... Sir Streep, que son intégrité, sa loyauté enferment dans la plus désespérée des solitudes ?

... Rosy, son épouse, si merveilleusement souriante et sereine ?

... Ou Bruce Mallory, le fils de Rosy, Bruce incomparablement cynique et dévoyé ?

Mary, la cousine de Bruce, est, elle aussi, marquée par le sceau mystérieux et fatal qui marque cette famille tarée.

Dans les méandres psychologiques d’une histoire sordide, le crime et l’aventure se mêlent intimement à la plus désespérante des flétrissures morales...

La douce Annie à la fois cristalline, dure et insensible, n’échappe pas, elle non plus, à cette ambiance démoniaque qui marque chacun des acteurs de cette étonnante tragédie.

Bill DISLEY, Jeff et l’inspecteur Martin éprouveront bien des difficultés, ressentiront un peu de l’infernale emprise qui marque chaque antagoniste de cette ténébreuse affaire, avant de voir clair dans l’étonnante aventure dominée par la vie et la mort d’une certaine Priscilla Smith...

Publications OXYMORON Éditions - Page 36 Couvba10Publications OXYMORON Éditions - Page 36 Couvuc14
Revenir en haut Aller en bas
chachakk
Sherlock Holmes
chachakk


Nombre de messages : 2188
Date d'inscription : 29/09/2014

Publications OXYMORON Éditions - Page 36 Empty
MessageSujet: Re: Publications OXYMORON Éditions   Publications OXYMORON Éditions - Page 36 EmptyMar 11 Juil - 13:07

Trois nouvelles sorties chez OXYMORON Éditions :

Joyeux trépas, Mrs Walton ! :
Ce roman n'est pas intégré dans l'Intégrale qui ne regroupe que les rééditions des fascicules mettant en scène A.B.C. Mine.



Mr Walton, un millionnaire surnommé « Whisky Ben » à cause de son goût immodéré de l’alcool, est retrouvé mort d’une crise cardiaque, dans son bureau, par ses proches.

L’homme vivait dans son hôtel, entouré de sa mère, de son épouse, la belle Joyce, de la sœur de celle-ci, de Miller, un ami paresseux pique-assiette sans vergogne et de ses domestiques dont le vieux et fidèle James.

Quand la veuve, pas si éplorée que cela, reçoit une lettre d’un dénommé Jim menaçant sa vie si elle refuse de verser 100 000 dollars, personne ne prend ce chantage au sérieux.

Une seconde missive annonce bientôt que, si on ne lui obéit pas, Jim tuera la bonne.

Tandis que la camériste meurt à son tour d’un infarctus dans sa chambre, alors qu’aucun étranger n’a pu pénétrer dans le bâtiment, c’est la panique et la police est immédiatement prévenue...


La bande des « Z » :
La petite cité balnéaire de Carville est habituellement une ville calme où la police locale n’est confrontée qu’à de minces et rares larcins.

Aussi est-elle débordée et affolée quand, une même nuit, ont lieu trois faits divers d’importance.

Tout d’abord, un vieux jardinier est agressé chez lui dans la soirée.

Puis une voiture est retrouvée en haut d’une falaise. Le chauffeur est mort d’une balle dans la tempe et à l’arrière du véhicule, une jeune femme est évanouie.

Enfin, une autre automobile a fait le grand saut quelques kilomètres plus loin...

Heureusement, le célèbre inspecteur GIRARD se trouve dans la région et va s’occuper de ces différentes affaires en un temps record...



Le guet-apens :
L’inspecteur GIRARD est, pour une fois, chargé d’une enquête relativement simple : le braquage d’une bijouterie.

Le joaillier est parvenu à téléphoner à la police après avoir été agressé et celle-ci a débarqué suffisamment rapidement pour saisir le voleur au collet à sa sortie de la boutique.

Pourtant, le suspect nie les faits, bien que des bagues aient été retrouvées dans ses poches et prétend ne pas savoir ce qui lui est arrivé.

Dénégations usuelles de ce type de brigands, assure le juge d’instruction.

Mais l’inspecteur GIRARD n’est pas totalement convaincu par l’évidence...



suivi de : « Le complice imprévu ».

Publications OXYMORON Éditions - Page 36 Couvab14Publications OXYMORON Éditions - Page 36 Ig-lbd11Publications OXYMORON Éditions - Page 36 Ig-lga10

Revenir en haut Aller en bas
chachakk
Sherlock Holmes
chachakk


Nombre de messages : 2188
Date d'inscription : 29/09/2014

Publications OXYMORON Éditions - Page 36 Empty
MessageSujet: Commissaire Merville de Lydie Servan   Publications OXYMORON Éditions - Page 36 EmptyMer 26 Juil - 12:19

Encore une nouvelle collection chez OXYMORON Éditions. Celle-ci est titrée sobrement « Commissaire Merville » et est destinée à regrouper les diverses enquêtes de l'inspecteur puis commissaire Henri Merville de Lydie Servan (Luc Vattier, Louis Hellais) disséminées dans les collections « Double-Six » chez Nord-éditions et « Le Verrou » chez Ferenczi.

Déjà 4 titres sortis en numérique pour des prix variant entre 0.99 et 1.99 euro.

Quatre coups de chevrotines :
Pour une toute première affaire, l’inspecteur Henri MERVILLE muté frais émoulu de l’École de Police dans une commune du Var où il ne se passe jamais rien ne pouvait espérer mieux que le meurtre d’un ouvrier d’un coup de chevrotines...

Cependant, devant le manque d’indice, l’enquête tourne rapidement court et le calme et l’ennui reviennent.

Mais, lorsqu’un paysan est assassiné par une arme de même calibre, la psychose s’empare des villageois et les gendarmes ne tardent pas à arrêter un homme avec qui la victime avait eu maille à partir.

Pourtant, MERVILLE a bien du mal à croire à la culpabilité du suspect.

Quand ce dernier fait des aveux complets, MERVILLE bien que décontenancé, ne change pas d’avis et poursuit ses investigations...


Auto-stop :
Le calme habituel d’un petit bourg de la Sologne est bouleversé par une série d’évènements.

Tout d’abord, l’arrivée du fils du marquis de Garde-Brieux, venu tout droit d’Amérique pour assister au dernier souffle de son père ; le décès dudit marquis le soir même ; le corps d’un homme trouvé dans une mare proche quelques jours après par un braconnier et les élucubrations de l’idiot du village qui affirme avoir repéré un individu se cachant dans les bois et pris en stop par une voiture...

L’inspecteur Henri MERVILLE, un jeune policier débarqué de Paris pour mener l’enquête sur le « mort de l’étang », va se retrouver confronté à une affaire bien plus complexe et périlleuse qu’il ne l’avait pensé au premier abord...

Et Merville déclara :
Le commissaire Henri MERVILLE, féru de technologie, visite une usine spécialisée en matériel pour le cinéma et la radio en compagnie de M. Laffont, le propriétaire.

Tandis que les deux hommes discutent, un contremaître débarque, affolé, pour annoncer la mort du jeune ingénieur Nicklaus.

Il semble avoir succombé à une crise cardiaque.

Alors que Laffont décide de faire une chapelle ardente dans un des bureaux afin d’y déplacer le corps pour les ultimes hommages, MERVILLE l’interrompt dans son élan et prévient le Parquet pour qu’une enquête soit menée.

La police et le magistrat sont suivis par les journalistes qui s’empressent d’interroger le commissaire MERVILLE pour savoir s’il s’agit d’un décès de cause naturelle ou d’un meurtre.

Ce dernier, pour toute déclaration, se contente de leur donner rendez-vous le surlendemain pour leur livrer l’identité de l’assassin...


Le mort de la vingtième heure :
Vincent Thévenot, un vieil homme acariâtre et solitaire, est retrouvé mort une balle dans la tête, un matin, par sa femme de ménage.

Suicide ?

Le commissaire Henri MERVILLE, chargé de l’affaire, ne tarde pas à écarter cette hypothèse bien que rien ne semble avoir été volé.

L’arme ayant disparu, cela implique l’intervention d’une tierce personne.

Quant à chercher à qui le crime profite, la découverte du testament de la victime va très vite donner la réponse et elle ne plaira pas au commissaire MERVILLE et encore moins à son épouse Hélène...

Publications OXYMORON Éditions - Page 36 Chm0110Publications OXYMORON Éditions - Page 36 Chm0210Publications OXYMORON Éditions - Page 36 Chm0310Publications OXYMORON Éditions - Page 36 Chm0410
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Publications OXYMORON Éditions - Page 36 Empty
MessageSujet: Re: Publications OXYMORON Éditions   Publications OXYMORON Éditions - Page 36 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Publications OXYMORON Éditions
Revenir en haut 
Page 36 sur 37Aller à la page : Précédent  1 ... 19 ... 35, 36, 37  Suivant
 Sujets similaires
-
» Editions et publications françaises
» [Collections] Édition et Publications Premières
» Oxymoron
» Les Publications Ferenczi (Le Rocambole n°82)
» [Publications] Jean-Pascal

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A propos de Littérature Populaire :: Réflexions sur la Littérature populaire :: Annonces: publications et événements-
Sauter vers: